Jean-Paul Philippot nie tout départ pour France Médias

©BELGA

Selon Le Monde, l'administrateur général de la RTBF Jean-Paul Philippot serait parmi les prétendants à la présidence du futur holding qui chapeautera l’ensemble de l’audiovisuel public français.

Grandes manœuvres dans le paysage audiovisuel français. Dans le cadre de sa loi sur l’audiovisuel, visant à adapter le secteur à l’ère digitale, le gouvernement Philippe s’est attelé à la création d’un holding chapeautant France Télévisions (France 2, France 3, etc.), Radio France (France Inter…), l’INA (Institut national d’archives) et France Médias Monde (France 24, RFI…). Son nom: France Médias.

Cette sorte de BBC à la française verra le jour en 2021. Déjà des noms circulent pour la diriger. Parmi eux, selon Le Monde, figure l’administrateur général de la RTBF Jean-Paul Philippot. Le redressement financier du service audiovisuel public francophone, son récent plan de transformation visant à l'adapter à l'ère numérique (même s’il fait grincer des dents en interne) et ses bonnes audiences en feraient un profil intéressant aux yeux du Landerneau politico-médiatique français. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que son nom est cité à Paris. La rumeur l’envoya un moment diriger France Télévisions. D'autres rumeurs le voient plutôt du côté de Proximus ou de Nethys...

Spéculation

"Comment voulez-vous que je sois candidat pour une institution qui n’existe pas et qui ne verra le jours que dans deux ans?"
Jean-Paul Philippot
administrateur général de la RTBF

Contacté par nos soins, l’intéressé balaie ces nouveaux bruits de couloirs alimentés aussi par le fait qu’il est en fin de mandat (il s’achève en février prochain) à la RTBF. "Comment voulez-vous que je sois candidat pour une institution qui n’existe pas et qui ne verra le jours que dans deux ans?, réagit-il. Les textes légaux pour sa mise en place n’ont même pas été votés. Aucun processus de recrutement n’est en cours, l’organe qui doit procéder à cette nomination n’existe pas non plus. Si je voulais postuler, je ne saurais donc même pas à qui m’adresser."

Et d’ajouter pour faire taire la rumeur qu’il est 100% concentré sur la RTBF. "J’ai récemment remis au président de mon conseil d’administration ma candidature pour le renouvellement de mon mandat et je suis actuellement en plein procédure d’évaluation de mon travail."

Selon lui cette rumeur vient du fait que la RTBF a été plus souvent qu’à son tour scrutée par les décideurs médiatiques français ces dernières années. Jean-Paul Philippot a été auditionné à l’Assemblé nationale, par le CSA français, des groupes d’experts, la Cour des comptes, etc.

Cela dit, si l’info paraît prématurée, voir un format comme Jean-Paul Philippot prendre un jour la direction de pareille institution n’est pas non plus de la pure science-fiction. Il en possède la carrure et les compétences. Mais dans l'état actuel des choses, c’est sans doute aller un peu vite en besogne.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect