mon argent

Netflix augmente ses tarifs belges et compterait 1 million d'abonnés en Belgique

L'abonnement "standard" de Netflix va passer de 10,99 à 11,99 euros par mois et la formule "premium" passera de 13,99 euros à 15,99 euros par mois. ©REUTERS

Plusieurs pays avaient déjà enregistrés une hausse des tarifs "standard" et "premium" de Netflix au début de l'été dernier. À l'époque, la Belgique n'était pas concernée. Ces hausses tarifaires vont désormais aussi toucher les abonnés belges.

Netflix revoit ses tarifs à la hausse en Belgique. Si la formule de base restera au même prix, les hausses porteront sur les formules "standard" et "premium".

L'abonnement "standard" passera donc de 10,99 à 11,99 euros par mois. Ce prix comprend la haute définition (HD) et la possibilité de visionner Netflix en simultané sur deux écrans.
La formule "premium" passera, elle, de 13,99 euros à 15,99 euros par mois. Avec ce service, certains programmes peuvent être visionnés en ultra haute définition (UHD) et le compte peut être partagé avec quatre spectateurs en même temps.
La version "basic" reste à 7,99 euros. Elle permet l'accès à Netflix à un utilisateur à la fois et seulement en définition standard (SD). Ce tarif n'a pas évolué depuis l'arrivée de Netflix en Belgique, en 2014.

La Belgique s'adapte

Ces hausses tarifaires ont déjà été appliquées dans d'autres pays. En juin dernier, Netflix annonçait en effet augmenter ses tarifs dans 20 pays d'Europe et du Moyen Orient. À l'époque, la direction de Netflix avait précisé que la Belgique n'était pas affectée, sans toutefois garantir qu'il n'y aurait aucune augmentation ultérieure.

11,99 et 15,99
euros
Les formules "standard" et "premium" de Netflix vont passer respectivement à 11,99 et 15,99 euros par mois.

Netflix justifie ce changement par les "investissements substantiels dans de nouvelles séries et de nouveaux films, ainsi que dans l'amélioration des produits. Nous prévoyons beaucoup de productions en Belgique". La première série originale Netflix belge "Into the night" et la deuxième saison de "Undercover", avec Tom Waes, ont ainsi été produites.

Rappelons aussi que Netflix se finance uniquement par le biais de ses abonnements, sans aucun recours à des revenus publicitaires.

La hausse des prix intervient au moment même où la concurrence en matière de streaming s'intensifie en Belgique. Avec Play, Telenet a maintenant une offre pour les téléspectateurs assidus. Amazon et Apple se sont, eux aussi, déjà attelés à la chasse au temps d'écran belge. Disney arrivera bientôt sur le marché, alors que DGP Media (société mère de VTM) travaille également à une offensive.

Quand faudra-t-il ouvrir son portefeuille?

Le timing précis de cette augmentation reste flou. Les clients actuels vont commencer à recevoir les notifications par mail de la nouvelle grille tarifaire  d'ici deux semaines. Celle-ci sera appliquée en fonction du cycle de facturation du client. Normalement, la notification doit être faite un mois avant l'application des nouveaux prix.  

Les nouveaux clients paieront directement les nouveaux tarifs.

Netflix Belgique, 1 million d’abonnés?

Netflix n’a pas pour habitude de dévoiler son nombre d’abonnés par pays, exception faite pour les Etats-Unis. Il est donc très difficile de connaître le nombre d’abonnés belges de la plateforme de streaming, surtout pour un pays de second plan en termes d’importance pour un géant comme Netflix. Certaines sources émanant du milieu audiovisuel évoquent un nombre d’abonnés proche du million d’utilisateurs en Belgique.

De son côté, une étude de 2019 réalisée par l’IMEC, la référence flamande en termes d’innovation, indique que 31% des Flamands interrogés sont des utilisateurs de Netflix avec une large utilisation dans les tranches d’âges 16-24 ans (55%) et 25-34 ans (59%). 

Aucune étude semblable n’est disponible pour le public francophone, mais la part d’utilisateurs francophones devrait être moindre en raison d’une plus faible proximité avec la culture anglophone (qui représente la majorité de l’offre sur Netflix) que de l’autre côté de la frontière linguistique.

L’estimation la plus précise provient du site spécialisé Comparitech qui a analysé les revenus et abonnés de Netflix dans le monde entier. La Belgique posséderait, selon leurs estimations, 1.013.104 d’abonnés à la fin de l’année 2019 et générerait 108 millions de dollars de revenus chaque année chez nous.

Le nombre exact ne devrait pas être loin de ces différentes estimations et place notre pays dans la moyenne mondiale de pénétration et d’adoption du service de streaming.

M.SA. et A.M.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect