Un activiste autrichien, nouveau président d'Agfa-Gevaert

©Lieven Van Assche

Klaus Röhrig (41 ans), du fonds activiste AOC, est le successeur de Julien De Wilde (75 ans), qui a quitté le groupe d'imagerie la semaine dernière après dix ans.

Le conseil d'administration d'Afga-Gevaert a élu un nouveau président mardi après l'assemblée générale. C'est l'Autrichien Klaus Röhrig, 41 ans, d'Active Ownership Capital (AOC), l'activiste actionnaire qui a rapidement acquis une participation de 13,4% et est ainsi devenu le principal actionnaire d'Agfa.

Klaus Röhrig, le nouveau président d'Agfa-Gevaert ©rv

Röhrig a co-fondé l'AOC en 2015. Auparavant, l'économiste a travaillé de 2000 à 2006 pour la banque d'affaires Credit Suisse First Boston à Londres et, de 2006 à 2012, pour Elliott Associates de Paul Singer. Singer est l'un des militants les plus connus au monde. Après des années de lutte, il a mis l'Argentine à genoux et a fait tousser 2 milliards de plus à AB InBev pour son concurrent SABMiller.

"Je suis heureux de poursuivre ma carrière chez Agfa-Gevaert", a déclaré le nouveau président, qui a obtenu un siège au conseil d'administration il y a six mois. "L'entreprise a encore des défis à relever et j'ai hâte de les relever avec toute l'équipe", a-t-il ajouté.

A la fin de l'année dernière, Röhrig a déclaré avoir un grand respect pour l'histoire d'Agfa et la transformation des années passées. "En tant qu'actionnaire de référence, nous croyons au potentiel de valeur à long terme."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect