Après le déconfinement, la consommation de la télévision s’essouffle

La plateforme Auvio a connu une croissance de 30% lors de la saison écoulée ©Auvio

La RTBF a gagné des parts de marché lors de la saison écoulée, mais la croissance vient surtout du digital alors que la consommation de télévision, dopée par le confinement il y a un an, est repartie à la baisse.

Après RTL il y a deux semaines, c’est au tour de la RTBF de s’attribuer un beau bulletin au moment de faire le bilan de la saison écoulée et de présenter les programmes estivaux.

Entre septembre 2020 et fin mai 2021, les trois chaînes de télévision ont atteint une part de marché de 27,5% (sur les 4 ans et plus), soit 0,8 point de plus qu’il y a un an. Alors qu'RTL a lui aussi regagné du terrain, ce gain de part de marché se fait aux dépens des chaînes françaises dont le recul se confirme depuis deux ans. À noter que la nouvelle marque Tipik fait moins bien que l'ex Deux (4,9% de parts de marché en recul de 0,6%).

Même si les derniers chiffres datent de février dernier, les radios ont gagné 2,2 points d’audience à 38,9%.

Le digital en forte hausse

Mais sans surprise, c’est sur le digital que la croissance est la plus forte. Les différentes plateformes, sites et apps ont enregistré 2,2 millions de visiteurs uniques par mois, soit un gain de 8,8%, dont plus de la moitié (1,1 million) pour Auvio en croissance de 30%, ceci essentiellement grâce à un renforcement de l’offre.

Conséquence sans doute de ce qui précède, après une explosion durant le premier confinement au printemps 2020, surtout en matière d’info, la consommation de la télévision linéaire a repris sa tendance à la baisse. Le «reach quotidien», c’est-à-dire le nombre de personnes touchées chaque jour par un programme, a atteint 2 millions de personnes soit un recul de 2,1%, mais la RTBF dit faire mieux que le marché, en recul de 3,6%. Malgré tout, après avoir fortement reculé en 2020, les recettes publicitaires en télé ont été satisfaisantes cette saison confie l’administrateur général Jean-Paul Philippot, alors qu’en radio elles restent préoccupantes.  

Côté programmation enfin, la RTBF annonce un été sportif (Euro, Tour de France, Jeux olympiques), avec un accent sur les festivals et événements prévus cet été – notamment via la poursuite du plan Restart de soutien à la culture – et des inédits en matière de fiction et de documentaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés