AT&T et Discovery s'allient contre les géants du streaming

AT&T, à travers sa filiale WarnerMedia, possède HBO, qui diffuse notamment la série Game of Thrones. ©rv

AT&T a annoncé la fusion de sa filiale WarnerMedia, propriétaire de CNN et HBO, avec Discovery, qui possède notamment la chaine Eurosport.

L'accord devrait donner naissance à un nouveau mastodonte des médias et du divertissement, à même de concurrencer les géants du streaming. Le groupe américain de télécommunication AT&T , qui possède notamment le studio de cinéma Warner Bros, va en effet fusionner ses activités de médias avec Discovery (Animal Planet et Food Network).

L'opération survient trois ans après la conclusion du rachat par AT&T du conglomérat médiatique américain Time Warner, l'ancien nom de WarnerMedia. La firme avait, à l'époque, déboursé 85 milliards de dollars pour s'offrir le conglomérat, mettant, au passage, la main sur les énormes productions Harry Potter et Batman.

Tenir tête aux géants du streaming

"La nouvelle entreprise sera en mesure d'investir dans davantage de contenus originaux pour ses services de streaming."
AT&T et Discovery

Le mariage annoncé ce lundi témoigne, notamment, de la volonté de AT&T de tenir tête aux plateformes de streaming, comme Netflix et Disney+, qui ont vu leur nombre d'abonnés bondir avec le confinement.

Face à ce nouveau modèle économique, sans publicité mais avec abonnement, AT&T a lancé sa propre plateforme de streaming HBO MAX en 2020, et Discovery la sienne, baptisée Discovery Plus, en début d'année.

"La nouvelle entreprise sera en mesure d'investir dans davantage de contenus originaux pour ses services de streaming, d'améliorer les options de programmation sur ses chaînes de télévision payante", soulignent les deux groupes.

Fin 2020, HBO MAX comptait 61 millions d'abonnés, tandis que Netflix en comptait 204 millions.

Conclusion attendue en 2022

52
Milliards de dollars
En 2023, la nouvelle société devrait afficher un chiffre d'affaires d'environ 52 milliards de dollars

Selon les modalités de l'accord, AT&T recevra environ 43 milliards de dollars en espèces et en titres de créances. Les actionnaires de AT&T détiendront 71% de l'entité nouvellement créée, tandis que ceux de Discovery posséderont 29% du nouveau groupe.

En 2023, la nouvelle société devrait ainsi afficher un chiffre d'affaires d'environ 52 milliards de dollars. Des synergies sur les coûts à hauteur de 3 milliards de dollars par an sont également attendues.

L'opération devrait être conclue à la mi-2022 et le CEO de Discovery, David Zaslav, dirigera la nouvelle société.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés