Publicité

C'est la fin du Wall Street Journal version papier en Europe

©BLOOMBERG NEWS

Avis aux nostalgiques du papier, le Wall Street Journal publie sa dernière édition européenne en format papier ce vendredi.

C'est dans l'air du temps. La presse, tous journaux confondus, se dirige de plus en plus vers le numérique. Et même l'emblématique Wall Street Journal n'y coupera pas. Dow Jones & Co, l'éditeur derrière ce célèbre journal financier, a annoncé fin juin qu'il supprimera la version "papier" de son édition européenne. Après 34 ans d'existence, la dernière édition sera donc disponible dans les kiosques à journaux ce vendredi. 

Il s'agit d'un choix difficile pour le groupe de presse, mais nécessaire. Les revenus publicitaires sur le papier ont en effet reculé de plus de 20% l'année passée, ce qui a contribué au recul de 2% du chiffre d'affaires du groupe News Corps auquel appartient Dow Jones & Co. L'éditeur, qui affirme examiner "sans cesse l'équilibre entre le print et le numérique", doit donc réduire ses coûts. Le couperet est tombé. Fini les journaux en kiosques. Les exemplaires gratuits vont également passer à la trappe et ceux à prix réduits pour les hôtels seront fortement réduits.

Et maintenant? Les lecteurs qui privilégiaient encore la version "papier" vont devoir se tourner vers la version numérique qui a déjà séduit plus de la moitié des lecteurs du Wall Street Journal, toutes régions confondues. Rien qu'en Europe, les inscriptions pour la version numérique ont augmenté de 48% en un an, assure l'entreprise.

Mais que les nostalgiques du papier ne se lamentent pas. Le digital a également ses avantages. En plus d'être moins cher, l'abonnement numérique permet également une offre plus ciblée. C'est en tout cas ce que promet le journal.

Dow Jones & Co. a également décidé de se séparer des versions "papier" à Hong Kong et à Singapore à partir du 7 octobre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés