DPG Media et Rossel unis pour faire offre sur RTL Belgium

Les parties intéressées par le rachat de RTL Belgium ont dû remettre leur offre la semaine dernière. ©BELGA

Le groupe médiatique flamand DPG Media et Rossel ont uni leurs forces pour tenter de séduire RTL Belgium. L'opération serait dans sa dernière ligne droite.

Le processus de reprise de RTL Belgium passe à l'étape supérieure. Les parties qui ont réussi la première phase de sélection ont dû soumettre, fin de la semaine dernière, une offre ferme au groupe RTL.

Il nous revient que l'une de ces offres a été déposée par le duo DPG Media/Rossel. DPG Media compte notamment en portefeuille VTM, Het Laatste Nieuws et Qmusic. Rossel publie Le Soir, les journaux de Sudpresse et une série de journaux régionaux français.

250 millions
d'euros
D'après nos informations, l'offre DPG-Rossel se situerait entre 200 et 250 millions d'euros.

D'après nos informations, leur offre se situerait entre 200 et 250 millions d'euros.

Unis dans Mediafin

Rossel et DPG Media ne sont pas des inconnus l'un pour l'autre. Ils ont déjà collaboré comme actionnaires de Mediafin, le groupe publiant L'Echo et De Tijd. En 2017, DPG s'était retiré de Mediafin au profit de Roularta Media Group. Une opération qui lui avait permis de prendre la totalité des parts de VTM.

De son côté, Rossel connaît bien RTL Belgium. Jusqu'à la fin de l'an dernier, l'éditeur du Soir était l'un des actionnaires minoritaires du groupe de radio et de télévision. Le groupe RTL a alors racheté la participation de ces éditeurs de journaux dans sa filiale belge.

Qui sont les concurrents de DPG et Rossel?

On ne connaît toujours pas l’identité des autres offrants pour RTL Belgium. Jusqu'à récemment, un consortium financier constitué par l'éditeur IPM (La Libre, Vers L'Avenir) et du grec Antenna était également en lice. Antenna est le plus grand groupe médiatique grec. Il est entre les mains de la famille Kyriakou, qui a fait fortune dans le secteur pétrolier. Telenet, propriétaire de SBS (FOUR, FIVE, SIX), s'est retiré de la course.

Philippe Delusinne, CEO de RTL Belgium, se refuse à tout commentaire.

Les Pays-Bas sur la liste

Il nous revient également que DPG Media travaille en parallèle sur le dossier RTL Nederland, autre filiale de RTL mise en vente. Des offres fermes devaient également être soumises fin de la semaine dernière. Les parties intéressées sont en tout état de cause DPG Media et l'opérateur télécom Ziggo/Vodafone.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés