Elon Musk rejoint à son tour le mouvement #deleteFacebook

©REUTERS

Le PDG de SpaceX et Tesla a supprimé les pages Facebook de ses sociétés. Elon Musk emboîte ainsi le pas à Brian Acton, cofondateur de WhatsApp, qui avait appelé au boycott du réseau social.

Ce vendredi, un utilisateur de Twitter a mis au défi Elon Musk de supprimer les pages Facebook des sociétés Tesla et SpaceX. Tenant sa promesse, l'entrepreneur a rapidement relevé le challenge puisque les pages officielles ne sont désormais plus accessibles.

D'autres pages, celles-ci non officielles, sont toutefois disponibles sur le réseau social.

Elon Musk vient grossir les rangs des partisans du mouvement #deleteFacebook lancé suite au scandale Cambridge Analytica. La collecte des données des utilisateurs par la société d'analyse avait généré un vent de défiance chez les facebookers.

Le mouvement avait déjà été relayé publiquement par Brian Acton, cofondateur de WhatsApp, une application à succès devenue propriété de Facebook depuis 2014. "C'est le moment", avait-il tweeté ce mercredi en encourageant ses followers à supprimer leur compte Facebook. "Effacer et oublier. Il est temps de se soucier de la vie privée", avait-t-il ajouté.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés