Everlasting Group démarre une nouvelle vie

"Mariés au premier regard", une émission de Everlasting. ©Jean-Michel Clajot

Le tribunal de commerce francophone de Bruxelles vient de rendre son jugement concernant la reprise d'Everlasting Group, la boîte de production qui fournit les principaux programmes de RTL-TVi. C'est l'offre de Xavier Debatty, associé au producteur français Hervé Hubert, qui a été choisie par les juges.

Xavier Debatty, le CEO d'Everlasting Group, respire. Le tribunal de commerce francophone de Bruxelles vient de valider l'offre qu'il avait remise avec le producteur français Hervé Hubert afin de reprendre les activités d'Everlasting Group, sa société mise en réorganisation judiciaire. Une autre offre avait été faite par Lavinia, un groupe espagnol présent à Bruxelles, plutôt spécialisé dans les émissions d'informations. 

Xavier Debatty et Hervé Hubert se sont associés (40/60) pour reprendre les activités qu'ils vont relancer probablement sous le nom Never Ending Story (NES), une société dont les statuts sont en train d'être finalisés. Durant toute la procédure judiciaire, les programmes fournis à RTL-TVi n'ont jamais été interrompus, il conviendra donc de parler de continuité plutôt que de réelle relance. Rappelons que les deux nouveaux associés proposaient un prix de reprise de 314.000 euros tout en maintenant l'emploi de 22 travailleurs (sur 32). Enfin, ils s'étaient engagés à reprendre un passif de 2,350 millions d'euros.

Never Ending Story, c'est aussi l'idée de repartir sur de nouvelles bases.
Xavier Debatty
CEO d'Everlasting

Le travail de Nicholas Ouchinsky, nommé mandataire de justice dans ce dossier, a donc porté ses fruits. Et c'est un Xavier Debatty soulagé que nous avons rencontré ce vendredi matin. Ses premiers mots vont aux employés dont il a dû se défaire. "Je suis déçu de devoir laisser des gens et des compétences sur le carreau après 10 ou 15 ans de collaboration. Je suis heureux de la décision du tribunal, c'est une victoire, mais elle n'est pas fanfaronne", nous a-t-il déclaré. 

Never ending story

Revenant sur les derniers mois, Xavier Debatty a reconnu que l'histoire montrait que le groupe avait été sans doute trop ambitieux au moment de la reprise de KNTV et de l'intégration des nouvelles équipes. Le groupe, il faut le dire, a sans doute grandi trop vite dans un milieu en pleine évolution, au moment où RTL-TVi, son principal client, a dû quelque peu réduire la voilure. Après le rachat de KNTV, et en fonction de la propre structure d'Everlasting, Xavier Debatty s'est retrouvé à devoir gérer 10 sociétés, une structure trop lourde et complexe, ce qu'il est le premier à reconnaître. Une fois le transfert des activités bouclé, la nouvelle structure sera simplifiée, promet notre interlocuteur. 

"Never Ending Story, c'est aussi l'idée de repartir sur de nouvelles bases", nous a encore confié Xavier Debatty, qui s'apprête à rencontrer RTL pour discuter de la nouvelle saison. Et même si les relations ont parfois été tendues dans un dossier qui l'était tout autant, Xavier Debatty a tenu à saluer la loyauté de la chaîne privée. Au coeur de la tempête judiciaire, celle-ci a même confié la production d'un nouveau programme ("Hôtel romantique") à Everlasting, un geste de confiance qui a permis à la société de production de tenir sa trésorerie jusqu'à la décision du tribunal.

Protéger RTL

"Ma ligne de conduite a toujours été de protéger RTL, il était hors de question pour moi de les planter, mon éducation fait que c'était impossible", assure encore notre interlocuteur. "La chaîne a joué le jeu et nous avons tout fait pour ne pas les impacter en livrant des programmes de qualité en temps et en heure. RTL nous a soutenus dans ce dossier". 

On l'a dit, le producteur français Hervé Hubert (Bigdil, la roue de la fortune, les reines du shopping...) entre à 60% dans le capital de NES, en y apportant des fonds propres pour relancer la machine. A l'avenir, rien n'empêchera l'entrée d'un nouveau partenaire dans ce capital aux côtés des deux nouveaux associés. En outre, cette alliance avec un producteur français réputé et très actif rendra possible une série de synergies avec la France, de quoi réaliser de sensibles économies d'échelle permettant d'avancer des budgets raisonnables. 

Ma ligne de conduite a toujours été de protéger RTL, il était hors de question pour moi de les planter, mon éducation fait que c'était impossible.
Xavier Debatty

La voie espagnole

Enfin, les ponts entre Never Ending Story et le producteur espagnol sont loin d'être coupés. Après la dernière audience devant le tribunal de commerce, Hervé Hubert a proposé aux responsables de Lavinia d'aller luncher ensemble. C'est à cette occasion que les deux groupes, après s'être opposés dans le cadre des offres remises, ont discuté d'une possible future collaboration. "Notre volonté est de créer des alliances dans une logique de marché et dans un secteur en forte évolution. S'il est possible de créer des synergies et de combiner des talents, cela ne peut être que bénéfique pour tout le monde". 

©BELGA

Aujourd'hui, Xavier Debatty, l'avoue, il veut prendre le temps de reconstruire l'image de la société, retrouver une certaine sérénité et rassurer son personnel et les partenaires de la société. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content