Exit le gratuit Metronews en France

©Photo News

Le groupe TF1, propriétaire de Metronews, compte supprimer 60 postes et la version papier du quotidien gratuit, frappé par la crise du marché publicitaire.

Le groupe TF1, propriétaire de Metronews, compte supprimer 60 postes et la version papier du quotidien gratuit, frappé par "la "crise du marché publicitaire", a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.

Le projet de TF1 "impliquerait la cessation de la parution du journal Metronews sur papier et entraînerait la suppression de 60 postes", écrit le groupe, en précisant souhaiter privilégier "le reclassement interne" au sein de TF1, "afin de réduire le nombre de licenciements".

Depuis 2003, le Groupe TF1 possédait 34 % de Metro France, lancé un an plus tôt. En 2011, le groupe était monté à 100 %. Metro France était devenu Metronews en 2013. Depuis 2012, ce dernier travaillait en "reverse publishing", une technique qui consiste d'abord à publier les informations en digital sur internet, puis à reprendre les meilleures d'entre elles sur la version papier.

En Belgique, un journal Metro est édité en français et en néerlandais. Cette édition n'est pas produite par le groupe suédois Metro International, mais par une joint venture entre Rossel et Concentra.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés