Feu vert pour la construction du nouveau siège de la RTBF

L’entreprise publique audiovisuelle a reçu son permis d’urbanisme pour la construction de son nouveau siège. Les travaux débuteront à la fin du printemps pour une mise en fonction en 2024.

Après avoir reçu en décembre son permis d’environnement, la RTBF a obtenu vendredi dernier son permis d’urbanisme (ex-permis de bâtir) pour la construction de son nouveau siège social. Celui-ci sera situé au sein du futur Mediapark en cours de développement sur son site actuel du boulevard Reyers et qui, d'ici 2030, mêlera écoles supérieures, logements, bureaux, commerces, équipements collectifs et entreprises actives dans le secteur audiovisuel.

191
millions €
Le bâtiment représente un investissement de 191 millions d’euros dont 137 en immobilier et 54 millions en technologie.

Plus rien ne s’oppose donc au démarrage du chantier. Celui-ci débutera à la fin du printemps et devrait s’achever à la fin de l’hiver 2021-2022. Suivra une longue période d’intégration technologique: construction de studios, locaux techniques propres à un centre de production média, newsroom, etc. L’objectif reste de pouvoir rentrer dans le bâtiment courant 2024. Une fois la RTBF installée dans ses nouveaux locaux, le siège actuel, énergivore et peu fonctionnel, sera démoli.

Six étages tout en verre

Baptisé Media Square, le nouvel édifice sera l'oeuvre des cabinets MDW Architectures et V+ en collaboration avec Tractebel Engineering. Il s’élèvera sur six étages sur une superficie de plus de 38.000 m².

Les architectes ont opté pour un bâtiment carré tout en verre avec patio, jardins intérieurs et terrasses, le tout s'ouvrant sur une vaste esplanade accessible au public. Les niveaux inférieurs seront consacrés à la logistique, aux studios et à l'agora (hall, restaurant...), les 3 et 4 à la newsroom, à la rédaction et à d'autres studios. Les étages supérieurs aux services administratifs.

Montage financier

"Nous ne bénéficierons pas de dotation supplémentaire et ne ferons pas d'économie sur nos programmes pour financer cet investissement."
Jean-Paul Philippot
Administrateur général de la RTBF, lors de la présentation du projet en mars 2016

Le bâtiment représente un investissement de 191 millions d’euros dont 137 en immobilier et 54 en technologie. La RTBF financera cet énorme chantier via la vente de la majeure partie de ses terrains actuels à la Société régionale d'aménagement urbain (SAU), émanation de la Région bruxelloise, ce qui lui a permis de faire entrer 55 millions d’euros dans ses caisses. Le financement viendra aussi de ses fonds propres, d'emprunts bancaires garantis par son autorité de tutelle, notamment un prêt de la Banque européenne d’Investissement, qui sera officialisé la semaine prochaine et, en partie, de la quinzaine de millions d'euros investis annuellement dans ses infrastructures.

"Nous ne bénéficierons pas de dotation supplémentaire et ne ferons pas d'économie sur nos programmes pour financer cet investissement", précisait à l’époque de la présentation du projet, il y a déjà près de quatre ans, l’administrateur général Jean-Paul Philippot.


Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés