Forte progression des quotidiens belges francophones, L'Echo double son lectorat

©Nima Ferdowsi

Les quotidiens francophones enregistrent d'importantes progressions du nombre de leurs lecteurs, comparé à la même période l'an dernier, ressort-il des dernières données du CIM, publiées ce mardi. L'Echo tire son épingle du jeu avec un nombre de lecteurs qui a littéralement explosé (+96%).

La presse francophone quotidienne attire au total 2.174.000 lecteurs chaque jour. Sur un an, les journaux belges ont comptabilisé en septembre 15% de lecteurs de plus, apprend-on à la lecture des derniers chiffres publiés par le CIM. En outre, tous les quotidiens ont enregistré une hausse de leur lectorat, une tendance positive qui est notamment due à la nouvelle méthodologie utilisée par le CIM pour faire ses comptes. 

Deux fois plus de lecteurs pour L'Echo 

"Nous sommes très contents de voir que le renouveau économique wallon et en Belgique francophone se traduit aussi par une croissance importante du nombre de tirages et de l'audience."
Frédéric Delaplace
CEO - Mediafin

Les journaux du groupe Sudpresse restent les plus lus en Belgique francophone. Ils ont ont attiré 695.900 lecteurs, soit 12% de plus sur un an. Le Soir connaît une hausse considérable de ses lecteurs (+30%), désormais au nombre de 639.400. Tendance identique pour L'Avenir (636.800 lecteurs, +28%) et La Dernière Heure (609.900, +27%). L'autre titre du groupe IPM, La Libre Belgique, voit également son audience s'envoler de 45% pour flirter avec les 340.000 lecteurs. 

L'Echo, de son côté, a attiré deux fois plus de lecteurs, pour atteindre le nombre de 166.700. "Fantastique!", réagit Frederik Delaplace, le CEO de Mediafin, l'éditeur de L'Echo et du quotidien De Tijd. "Nous sommes très contents de voir que le renouveau économique wallon et en Belgique francophone se traduit aussi par une croissance importante du nombre de tirages et de l'audience", ajoute-t-il. Même s'il faut tenir compte d'un marge d'erreur dans les études, "L'Echo se porte extrêmement bien, avec d'excellents résultats pour les huit premiers mois de l'année", précise encore Frederik Delaplace tout en signalant que "cette hausse de l'audience est en parfaite lignée avec la hausse de nos abonnements et ventes."

Un positionnement gagnant

Pour Bruno Liesse, senior consultant chez Emakina, cette progression de L'Echo et du Tijd confirme "l’intérêt d'un positionnement exclusif et d’une classe de population ne trouvant pas cet ensemble d’information ailleurs, du moins avec cette qualité de forme et de contenu". "Une remarque que l’on pourrait étendre à chaque quotidien belge, dans sa catégorie et en opposition avec une autre offre médiatique de sujets prétendus informatifs. Une offre en ligne, gratuite et internationale mais d’une tout autre teneur en qualité, sur le plan de la forme et certainement des contenus : le consommateur normal semble s’en rendre compte."

HLN, leader

En Flandre, Het Laatste Nieuws reste le leader incontesté tant en dans sa version imprimée que sur internet avec un peu plus de 2 millions de lecteurs. Le Tijd augmente son audience de 15% pour atteindre les 305.500 lecteurs. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect