François Bailly est le nouveau rédacteur en chef de L'Echo

©MFN

François Bailly aura pour mission d’imposer L’Echo comme le média d’information le plus fiable du marché belge francophone. Il succède à Joan Condijts et entrera en fonction le 1er janvier 2019.

La direction de Mediafin, éditeur des journaux L’Echo et De Tijd, a décidé de proposer François Bailly en tant que nouveau rédacteur en chef de L’Echo. François Bailly aura pour mission d’imposer L’Echo comme le média d’information le plus fiable du marché belge francophone et d’en faire la marque multimédia de référence pour toute une génération d’entrepreneurs et de décideurs confiants dans l’avenir.

Le choix du futur rédacteur en chef fera l’objet d’une consultation au sein de la rédaction et de la Société des Journalistes (SDJ).

François Bailly : "Le monde de la presse est à la croisée des chemins. L’avènement du digital nous oblige à repenser fondamentalement la manière dont nous exerçons notre métier, au quotidien. Plus que jamais, c’est par le contenu que L’Echo fera la différence. Un contenu fiable avant tout, exclusif, ancré dans l’air du temps ; disséminé sur des canaux qui porteront également, haut et fort, la voix de toute une communauté de Belges qui veulent prendre de l’avance."

Diplômé en journalisme de l’Université Libre de Bruxelles, François Bailly a entamé sa carrière au sein de la rédaction de L’Echo en 2008. Il se spécialise, au fil des ans, dans les matières télécom et automobile avec une attirance pour la "news" et une vraie passion pour les nouveaux codes médiatiques. Après un passage dans le monde de la Corporate Communication comme responsable de la communication de BASE, François Bailly revient au journalisme en 2016, à L’Echo, au rang de "newsmanager".

En 2018, L’Echo affiche une santé d’acier. Le nombre de ses lecteurs augmente – tout comme sa circulation - dans un paysage médiatique pourtant en baisse.

"Notre plan pour L’Echo est clair et il va à contre-courant de la tendance négative observée dans le secteur de la presse belge francophone : nous prévoyons résolument d’investir, durant les prochaines années, dans le journalisme de qualité et dans l’innovation digitale. L’Echo, de par son ADN, doit être le premier contre-poids aux fake-news. En choisissant François Bailly comme rédacteur en chef, nous optons pour un talent maison qui incarne ces valeurs et qui a toujours pris le pli d’un journalisme de profondeur. En tant que ‘digital native’, il détient également les atouts pour répondre aux attentes de nos lecteurs qui nous lisent de plus en plus en ligne et sur le mobile", indique Isabel Albers, directrice des rédactions de Mediafin.

La rédaction de L’Echo sera, dans un futur proche, encore renforcée par l’arrivée de nouveaux talents.

François Bailly (33 ans) succède à Joan Condijts. Il entrera en fonction le 1er janvier 2019.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés