La famille le Hodey accueille un nouvel actionnaire dans Betfirst

©doc

Jacques Elalouf, un spécialiste français des jeux de hasard et du marketing digital, a pris un tiers du capital de l’opérateur de paris sportifs Sagevas (Betfirst). Il conseillait déjà la société depuis ses débuts en 2010.

Un nouvel actionnaire est entré au capital de Sagevas, la société qui exploite sous la marque Betfirst des paris sportifs et jeux de hasard via un double réseau composé de points de vente "en dur" et d’une offre en ligne.

Jacques Elalouf est un citoyen français basé à Londres. Il a souscrit environ un tiers du capital de Sagevas au nom de BF Capital Malta, une société qu’il a créée voici quatre mois à Malte, avons-nous appris à bonne source. Sagevas est, pour rappel, une filiale du groupe IPM qui édite entre autres les quotidiens La Libre et La Dernière Heure.

©Photo News

"Le groupe de Monsieur Jacques Elalouf est actif dans de nombreux pays dans les secteurs du marketing digital et des paris sportifs. Il est notamment présent en France avec la marque netbet.fr," souligne François le Hodey en confirmant l’information. Le CEO d’IPM précise que Jacques Elalouf accompagne le déploiement de Betfirst depuis ses débuts il y a huit ans en tant que partenaire opérationnel. "Vu le grand succès de cette jeune entreprise et nos ambitions de développement, nous avons décidé de renforcer nos liens."

Concrètement, l’arrivée du nouvel actionnaire s’est faite par l’émission de 1,1 million de parts bénéficiaires, que celui-ci a intégralement souscrites. Sagevas a créé cette nouvelle catégorie de titres, qui bénéficient des mêmes droits que les actions, en vue de cette opération. La société n’a pas souhaité dévoiler le montant injecté par Jacques Elalouf. Le capital "actions" précédemment versé par la famille le Hodey avait une valeur nominale de 2,1 millions d’euros, mais on nous assure qu’aujourd’hui, la valeur de l’entreprise est nettement plus élevée. Autrement dit, Jacques Elalouf a vraisemblablement payé plus que 1,1 million d’euros.

Profit en hausse toute

Il ne sera pas uniquement actionnaire, mais aussi administrateur de Sagevas. Suite à sa souscription, en effet, l’assemblée extraordinaire des actionnaires de la société l’ont nommé au conseil d’administration.

Sagevas a récemment déposé ses comptes annuels pour 2017. Son chiffre d’affaires, hors gains des joueurs, s’est élevé à 23,9 millions d’euros l’an dernier, en hausse de 17% sur les 19,8 millions réalisés en 2016. L’accroissement des activités s’est reflété dans ses résultats : son bénéfice d’exploitation est passé d’un petit 29.000 euros à 829.000 euros, tandis que son profit net a atteint 500.000 euros contre un mini-bénéfice de 8.000 euros en 2016 et une perte de 110.000 euros en 2015. Une belle amélioration donc, enregistrée avant une année de Coupe du monde de football.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content