La revente de ses 50% dans Medialaan dope le bénéfice de Roularta

©Lieven Van Assche

Le recentrage de Roularta vers les médias imprimés a déjà un impact positif sur ses performances

Affichant une perte nette de près de 13 millions d'euros en 2017, le groupe de médias Roularta (qui détient depuis le début 2018 50% de Mediafin, éditeur de L'Echo et du Tijd) a renoué l'an dernier avec de jolis bénéfices. En 2018, son résultat net s'affichait en effet à 78,9 millions d'euros.

78,9 millions d'euros
de résultat net
La cession de sa participation dans Medialaan permet à Roularta d'enregistrer une plus-value substantielle qui a dopé son bénéfice net.

Cette envolée spectaculaire est la conséquence d'une plus-value exceptionnelle suite à la cession à l'automne 2017 au Persgroep de sa participation de 50% dans Medialaan (éditeur, entre autres de la chaîne de télévision commerciale VTM). Il comprend aussi une réduction de valeur exceptionnelle sur les immobilisations incorporelles. De son côté, L’Ebitda a triplé par rapport à l’année précédente, s'affichant à 6,3 millions d'euros.

Le chiffre d’affaires a progressé de 7,9% à 277,0 millions d'euros grâce à la hausse des revenus d’abonnements (+11,7 millions en 2018) et des ventes au numéro (+12,8 millions), résultat des récentes acquisitions (Mediafin, les magazines féminins de Sanoma: Femmes d’Aujourd’hui, Libelle, Flair, Gael et Feeling). Sans elles, ces revenus seraient en légère baisse, respectivement -0,4 million et -0,7 million.

Le principal souci reste la baisse des revenus publicitaires. Ils sont chuté de 5,5 millions. Mais sans les acquisitions, ils auraient baissé de 14,3 millions.

Synergies

Le groupe met en avant les synergies générées par les magazines féminins avec le portefeuille de marques déjà existantes, générant une création d'Ebitda supplémentaire immédiate sur l’ensemble des marques magazine.

Roularta note aussi que la contribution de Mediafin est substantielle. L’Ebitda et le résultat net de Mediafin affichent respectivement 11,3 millions et 6,1 millions d'euros. Après amortissements pour les marques L’Echo, De Tijd, Comfi, BeReal & BePublic, le résultat net à 50% s’élève à 2,1 millions d'euros.

Enfin, Roularta distribue sur l’ensemble de l’exercice 2018 un dividende brut de 5,50 euros par action. Compte tenu du dividende intérimaire brut de 5,00 euros distribué en juillet 2018, le dividende final brut s’élève à 0,50 euro.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect