La Sabam se sépare de son patron Christophe Depreter

Christophe Depreter, désormais ex-patron de la Sabam. ©Dieter Telemans

Le désormais ex-patron de la Sabam sera remplacé ad interim par Carine Libert, directrice juridique de la société.

La Sabam, la principale société de droits d’auteur en Belgique, s’est séparée de son CEO, Christophe Depreter. Il sera remplacé ad interim par la n°2 et directrice juridique, Carine Libert. 

La Sabam s’est refusée à tout commentaire sur le départ de Christophe Depreter qui en avait pris la tête il y a neuf ans.

Le Soir fait état d’une faute grave, ajoutant qu’à ce stade, aucun motif n’aurait encore été notifié à l’intéressé. La Sabam compte plus de 40.000 auteurs et compositeurs. En 2016, elle leur a versé 107 millions de droits d’auteur.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content