Le CSA épingle la RTBF pour ingérence publicitaire dans The Voice Kids

©ANP Kippa

Le service audiovisuel public a été condamné à une amende pour non-respect de la législation en matière de communication commerciale autour de ce programme phare. Une première depuis dix ans.

Le Collège d’autorisation et de contrôle (CAC) du CSA a décidé de sanctionner la RTBF pour non-respect de la législation en matière de communication commerciale dans son programme familial The Voice Kids. Le gendarme de l’audiovisuel a pris cette décision suite à une plainte d'un jeune père de famille dénonçant la mise en avant explicite du parc d’attractions Efteling dans certaines séquences de la finale de l’émission, diffusée le 25 février dernier.

Le CSA épingle une perte de contrôle face à un annonceur important, attitude qu’il a estimée "particulièrement interpellante" étant donné sa qualité de service public.

Le CAC a déclaré établis quatre griefs sur les huit qui avaient été notifiés à la RTBF révélant, selon lui, une perte de contrôle face à un annonceur important, attitude qu’il a estimé "particulièrement interpellante" étant donné sa qualité de service public et le public cible du programme, The Voice Kids, étant potentiellement regardé par des enfants, moins armés pour décoder les stratégies publicitaires.

Publicité clandestine

Le Collège a ainsi estimé que le contenu éditorial des séquences tournées au parc Efteling avait été influencé par le fait que le parc était parrain de l’émission et que ces séquences comportaient en outre des incitations à l’achat de ses services et produits. Il a par ailleurs considéré que ces séquences constituaient de la publicité clandestine pour Efteling. Il a estimé que le jeu-concours organisé durant l’émission constituait une séquence de télé-achat qui n’avait fait l’objet d’aucun dispositif d’identification ou de séparation du reste du programme. Soit autant d’infractions au décret sur les services de médias audiovisuels.

Enfin, ce jeu-concours fut présenté par l’animatrice Maureen Louys alors que le contrat de gestion de la RTBF interdit aux journalistes et aux animateurs(trices) de se prêter à pareil exercice.

30
dossiers
Au cours des vingt dernières années, la RTBF s’est vu signifier une trentaine de dossiers en lien avec la réglementation sur la communication commerciale au sens large.

Résultat : la RTBF a été condamnée à une amende de 5.000 euros. Un montant assez symbolique, certes, mais qui constitue une première depuis dix ans pour la chaîne publique. Au cours des vingt dernières année, celle-ci s’est vu signifier une trentaine de dossiers en lien avec la réglementation sur la communication commerciale au sens large (parrainage, autopromotion, télé-achat etc.) ayant donné lieu à de simples avertissements.

Contactée, la RTBF dit découvrir la décision et ne pas pouvoir encore la commenter à ce stade.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés