Publicité

Le mook "24h01" meurt, faute de moyens

©Dieter Telemans

Après voir bénéficié d'une bouée de sauvetage il y a un an, le mook belge 24h01 n'a pu assurer sa survie. C'en est fini pour lui.

Le premier mook belge (contraction des mots "magazine" et "book") "24h01" s'arrête faute de moyens financier. La revue de reportages avait vu le jour en 2012.

"Le projet s’arrête pour des raisons financières. Cela signifie que le numéro d’été, intitulé 'Au nom de la science', en vente jusqu’en septembre sur notre site et en librairie, sera bientôt un collector" est-il précisé sur le site de ce mook.

"24h01" avait annoncé être au bord du gouffre fin juillet 2017 mais était parvenu à lever près de 80.000 euros en une dizaine de jours pour relancer la machine. "Cependant, en l’absence d’une augmentation du nombre d’exemplaires vendus ou d’une révolution complète du modèle économique, nous avons continué à perdre de l’argent à chaque édition. Que fallait-il de plus? Des ventes. Notre équilibre financier nécessitait d’écouler 2.650 exemplaires par numéro. Or, nous avons tourné cette année autour de 1.800 exemplaires vendus par trimestre, soit 30 % en dessous de nos objectifs" lit-on sur le site de 24h01.

©Lieven Van Assche

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés