Le nouveau CEO de BDO jouait "Crossroad(s)"

Peter Van Laer, nouveau CEO de BDO. ©BDO

Peter Van Laer, le nouveau dirigeant du bureau de conseil belge, BDO, a fait ses classes chez KBC et Telindus, avant de participer à l’aventure de la firme Crossroad avec Carmen Cordier. Ce féru de cyclisme est un pro du numérique.

Le bureau belge du cabinet de conseil BDO se dote d’un nouvel administrateur délégué. Le 1er octobre prochain, Peter Van Laer, 55 ans, succédera à Hans Wilmots à la tête de BDO Belgique, une entité employant près de 800 partenaires et collaborateurs au départ des onze établissements qu’il possède dans le pays. Le passage du témoin se fera en douceur: après neuf ans passés au poste de CEO, Hans Wilmots aidera Peter Van Laer durant la période de transition et restera associé. Nommé pour quatre ans, le nouveau dirigeant aura pour mission d’utiliser ses compétences dans la technologie numérique pour accentuer la "pollinisation croisée" entre les activités de conseil classiques (comptabilité, fiscalité…) et les nouvelles placées sous l’enseigne du digital.

"Nous nous sommes demandé ce que nous pourrions faire. Et nous avons rédigé le business plan de la start-up Crossroad."
Peter Van Laer
CEO de BDO

L’homme est un pro de la transformation numérique. Après avoir dirigé le service informatique de la banque KBC, il a piloté les services de business development chez Telindus, la société fondée par l’emblématique patron John Cordier, jusqu’au rachat de celle-ci par Proximus (Belgacom à l’époque) en 2007. "Carmen Cordier (la fille de John, qui avait pris sa succession, NDLR) et moi, nous avons quitté Telindus dès son rachat en mai 2007. Nous nous sommes demandé ce que nous pourrions faire. Et nous avons rédigé le business plan de la start-up Crossroad, que nous avons fondée ensemble le 6 novembre."

Cette entreprise spécialisée dans… la transformation numérique (déjà!) s’est rapidement avérée une success story, son chiffre d’affaires atteignant les 9 millions d’euros… Au point d’attirer l’attention de BDO, qui l’a rachetée en 2017. Depuis lors, Peter Van Laer a continué de diriger Crossroad en tant que directeur général. Le prochain défi de BDO sera donc de lui dénicher un successeur pour diriger cette filiale.

"La technologie va devenir un levier de croissance au niveau de l’ensemble de nos activités."

"La technologie va devenir un levier de croissance au niveau de l’ensemble de nos activités", annonce le nouveau CEO. Il veut aussi élargir la base de clientèle du bureau vers les grandes entreprises internationales, encore trop peu présentes à son goût dans le portefeuille.

Côté vie privée, cet homme marié et père de quatre enfants, de 16 à 27 ans, estime que s’occuper de sa progéniture et de sa famille en général constitue déjà un hobby important. Sinon, quand il lui reste du temps, il tâte de la petite reine sur les chemins et routes de Flandre. Le week-end exclusivement, bien sûr. Et les courses cyclistes? "C’est un sport fantastique! dit-il. J’observe l’actualité de ce sport quand je le peux, mais je ne suis pas non plus un fanatique." Actuellement en mission au Vietnam, il suit, quand il trouve la bonne connexion, le bon début de Tour de France de Wout Van Aert et des autres Belges.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect