Publicité

Les radios indépendantes appellent à l'aide pour leur transition numérique

©rv

À défaut d'une intervention des pouvoirs publics, la moitié d'entre elles risquent de disparaître d'ici 2030.

Faute d’un soutien financier, technique et logistique pour réussir leur transition numérique, plus de la moitié des radios indépendantes risquent de disparaître d’ici 2030, selon leur fédération, Radio Z (46 membres).

1
million d'euros
C'est la subvention accordée aux radios indépendantes pour financer leurs infrastructures DAB+, la radio digitale.

Elles bénéficient d’une subvention annuelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles de 1,3 million d’euros et elles ont reçu un million pour financer leurs infrastructures DAB+, amenée à remplacer la FM. Mais rien n’est prévu pour assumer les frais récurrents annuels estimés entre 360.000 et 600.000 euros.

Radio Z demande donc un tel financement, un accompagnement technique, l’optimisation du plan de fréquences DAB+ pour une diffusion correcte, etc.

Pour le cabinet de la ministre des médias, Bénédicte Linard (Ecolo), une intervention sur les frais de fonctionnement suppose que l’on assigne à ces radios des missions de service public, ce qu'elles refusent. Ces coûts sont en principe budgétés dans le plan financier lié à la diffusion en DAB+. La ministre dit rester cependant à l'écoute.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés