Nostalgie, radio francophone la plus écoutée en 2018

Marc Vossen CEO de NGroup (Nostalgie, NRJ) ©Laurie Dieffembacq

Pour la première fois, Nostalgie termine une année complète en tête. Chez RTL, Contact redevient deuxième. Statu quo par contre à la RTBF qui conteste toujours la méthodologie.

Quelques changements dans le classement des radios francophones les plus écoutées. Selon la nouvelle vague de l’étude radio du CIM qui porte sur les quatre derniers mois de 2018 (incluant donc les grilles de rentrée), Nostalgie reste leader avec 15,2% de parts de marché et attire chaque jour 542.000 auditeurs (quelques milliers de moins par rapport à la précédente vague). "Pour la première fois dans son histoire, au cumul des cinq vagues du CIM, sur toute l'année 2018 avec une part de marché de 14,5%, Nostalgie est le n°1 en Belgique francophone", se félicite la station.

« Pour la première fois dans son histoire, au cumul des cinq vagues du CIM, sur toute l'année 2018 avec une part de marché de 14,5%, Nostalgie est len°1 en Belgique francophone »
La direction de Nostalgie

Contact saute Bel RTL

Inversion des rôles par contre au sein du groupe RTL. Naguère quatrième, radio Contact redevient deuxième. La station au dauphin gagne près de deux points de parts de marché (14,3%) alors que Bel RTL fait le chemin inverse, passant de la deuxième à la 4e place… sa part de marché passant de 13,9 à 13,2%.

53.000
auditeurs
C'est le nombre d'auditeurs gagnés entre septembre et décembre par Bel RTL par rapport à la période correspondante en 2017

Au sein de la station généraliste de RTL Belgium, on se réjouit au contraire de ces résultats. Bel RTL a en effet gagné plus de 20.000 auditeurs par rapport à la vague précédente; et 53.000 par rapport à la période correspondante en 2017 dont la quasi-totalité ont entre 18 et 54 ans. "Cet afflux d’auditeurs actifs se traduit par un rajeunissement de 2 ans de l’audience moyenne de Bel RTL et par une diminution de 7 minutes de la durée d’écoute moyenne de la station, dit-on chez RTL Belgium; les personnes actives écoutent la radio sur des périodes moins longues comparativement à leurs aînés." Ce qui explique le recul de la part de marché.

Réserves à Reyers

A la RTBFVivacité conserve sa troisième place, gagnant 0,5 point de part de marché à 13,2% et 22.000 auditeurs supplémentaires. Idem pour Classic 21 qui demeure 5e mais voit sa part de marché grimper de 11,3% à 12%. La Première est stable à 7,1%. A noter toutefois que la RTBF continue d’émettre des réserves sur les données de cette étude. "Depuis le démarrage de cette nouvelle méthodologie (NDLR, elle a été lancée début 2018), des variations significatives par publication et une sous-représentativité manifeste des auditeurs de Bruxelles affectent le suivi des radios fortement ancrées à Bruxelles", note la RTBF qui dit attendre "avec impatience que les mesures promises par le CIM soient implémentées afin d’avoir une stabilisation de l’étude pour le printemps 2019 et de pouvoir enfin bénéficier d’une mesure fiable à parti de la vague mars-juin 2019".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect