Nostalgie reste la première radio francophone

Marc Vossen, CEO de NGroup (Nostalgie, NRJ, Chérie) ©Dieter Telemans

Pas de gros changement dans l'étude d'audience radio du CIM. Vivacité ravit cependant la deuxième place à Radio Contact

Nostalgie reste en tête des radios francophones en termes de parts de marché, avec 15,25%, selon la nouvelle vague de résultats des audiences radio du Centre d'Information sur les Médias (CIM). Cette vague porte sur la période allant de novembre 2018 à février 2019.

Vivacité (14,9%) ravit la deuxième place à Radio Contact (14,3%). Suivent Bel RTL avec 12,2%, Classic 21 (10,9%), La Première (6,5%), NRJ (4,4%), Fun Radio (2,3%), Pure (2,9%), Musiq'3 (1,3%), DH Radio (1%) et Mint (0,4%) et Chérie (0,1%)

"Nostalgie n'a jamais touché autant d'auditeurs avec une audience quotidienne qui grimpe à 577.000 auditeurs", se réjouit la "radio des légendes". Chez RTL Belgium, on salue la progression de Bel RTL tant sur une base quotidienne (+21.541 auditeurs par rapport à la vague précédente) qu'hebdomadaire (+20.116 par rapport à la vague précédente).

Du côté de la RTBF, on continue d'exprimer des réserves à propos de la méthodologie utilisée par le CIM, et ce "malgré les améliorations à souligner depuis janvier 2019." "La situation, notamment sur Bruxelles, ne permet toutefois pas d'avoir une photo fiable des habitudes de consommation radiophonique."

Pour la première fois, les réseaux provinciaux privés étaient scrutés par le CIM de manière distincte. La radio liégeoise Maximum FM a enregistré la meilleure audience sur la période étudiée avec 0,5% de parts de marché, devant Sud Radio (Hainaut, 0,2%), Must FM (Namur-Luxembourg, 0,1%), Antipode (Brabant wallon, 0,05%) et BXFM (Bruxelles, 0,02%).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n