Nostalgie reste la radio la plus écoutée

Le Centre d'information sur les médias '(CIM) a transmis ses chiffres d'audience pour la période mars-juin des radios francophones.

Trio de tête inchangé en termes d'audience des radios francophones, selon les chiffres d'audience du Centre d'information sur les médias (CIM) pour la période mars-juin 2019.

• En termes de parts de marché: 

→ Nostalgie garde la tête dans la partie francophone (16,42%)
→ Vivacité enregistre 14,09%
→ Radio Contact est troisième (13,89%)

Bel RTL (11,76%) est 4e et repasse devant Classic 21 (11,29%).

Le classement se poursuit dans un ordre inchangé avec, à la 6e place, NRJ (5,29%), puis La Première (4,6%), Pure (4,26%), Fun Radio (3%), Musiq'3 (1,88%) et DH Radio (0,57%).

• En termes de nombre d'auditeurs quotidiens

Radio Contact domine le classement avec 577.313 personnes. Elle devance Nostalgie, Vivacité, Bel RTL et Classic 21.

Tout le monde est content

À l'annonce des chiffres du CIM, Nostalgie s'est bien sûr réjouie de rester "numéro 1 pour la 7e fois consécutive". La radio du NGroup "creuse l'écart avec 2,3% d'avance sur Vivacité (en parts de marché, NDLR). Une situation optimale qui nous permettra de célébrer dignement l'anniversaire des 30 ans de Nostalgie en Belgique en cette fin d'année", a-t-elle applaudi.

Nostalgie se réjouit de rester "numéro 1 pour la 7e fois consécutive".

Du côté de RTL Belgium, on relève la performance de Radio Contact qui "s'impose comme la radio qui réunit chaque jour la plus grande communauté d'auditeurs du sud du pays". L'entreprise savoure également le retour de Bel RTL devant Classic 21. "La fin de saison a permis à Bel RTL de retrouver quelques couleurs. Grâce à une augmentation de 4% de sa durée d'écoute moyenne (129 minutes), la radio généraliste retrouve la 4e place du classement, tant en termes de parts de marché que d'auditeurs quotidiens et hebdomadaires."

La RTBF pointe quant à elle le record atteint par Classic 21 en nombre d'auditeurs: "La chaine pop rock signe sa meilleure performance en nombre d'auditeurs quotidiens (399.063) et hebdomadaires (731.182)."

Plus globalement, le média de service public souligne qu'il reste le "premier groupe radio en Fédération Wallonie-Bruxelles". Il admet toutefois "une légère baisse d'auditeurs pour Vivacité" et un niveau de parts de marché pour La Première "qui n'est pas en ligne avec nos attentes". À la rentrée et comme prévu, "l'offre éditoriale sera significativement renouvelée afin de répondre aux attentes du public visé par La Première", ajoute la RTBF.

Un CIM ajusté

L'entreprise publique, qui avait critiqué la méthodologie adoptée par le CIM en 2018, dit aussi apprécier les derniers ajustements et l'amélioration de la qualité de l'échantillon. "Même si pour la région de Bruxelles, l'étude nécessite encore quelques ajustements, en particulier dans la représentation des 35-44 ans, la RTBF note un meilleur équilibre dans le calendrier, de la progression des taux de retours des carnets et d'une représentativité plus fiable des 12-24 ans."

Pour la région de Bruxelles, l'étude nécessite encore quelques ajustements.
RTBF

Enfin, Fun Radio a également envoyé un communiqué pour partager son contentement de passer de 2,47 à 3% de parts de marché. "Fun Radio a la meilleure progression sur les jeunes, jeunes adultes parmi le paysage audiovisuel belge francophone." La prochaine grille s'inscrira dès lors plutôt dans la continuité, selon son directeur d'antenne Lloyd Byloos.

Et au nord...

En Flandre, Radio 2 reste la première chaîne malgré des parts de marché en baisse (29,8%). Studio Brussel a progressé avec 11,5% de parts de marché mais la chaîne est toujours derrière Qmusic, dont l'audience a aussi légèrement grimpé (11,8% de parts de marché).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect