portrait

Oprah Winfrey, business de star et star du business

Icône télévisuelle et femme d'affaires, Oprah Winfrey a fait de son nom un produit extrêmement rentable.

Elle l’a encore démontré ce dimanche avec l’interview à dimension planétaire de Meghan Markle et du prince Harry, elle n’a pas son pareil pour obtenir les confidences des stars et placer son nom, au centre de l'attention médiatique. Elle, c’est Oprah Winfrey, figure incontournable de l’Amérique télévisuelle des 30 dernières années, icône culturelle et business woman. À 67 ans, elle n’a jamais été aussi populaire alors que son show télévisé, qui a fait d’elle une star parmi les stars, s’est arrêté il y a déjà 10 ans.

Pour rester au top, Oprah a une recette: la présence. Son nom est devenu au fil des années une marque déclinée sur un maximum de contenus et de produits. Née dans la pauvreté dans l'État du Mississippi, elle est devenue la première femme afro-américaine à devenir milliardaire. Sa fortune est aujourd'hui estimée par le magazine Forbes à 2,7 milliards de dollars.

La marque Oprah

Son nom, sa marque, elle en a fait un empire, portée par un sens des affaires très au-dessus de la moyenne. En 2011, elle renonce à son talk-show alors qu’elle est l’émission la plus regardée aux États-Unis. Elle décide de lancer sa propre chaîne, OWN. Elle a depuis, en deux fois, cédé une partie de ses parts à Discovery, pour plus de 100 millions de dollars, au total.

CV Express

1954 - Naissance à  Kosciusko (Mississippi, USA)

1971 - Elle remporte un concours d'éloquence qui lui permet d'obtenir une bourse à l'université de l'Etat du Tennessee.

1974 - Elle fait ses débuts à la télévision sur une chaîne locale de Nashville.

1983 - Elle déménage à Chicago et réalise des audiences records avec son talk-show matinal.

1985 - Elle obtient une nomination aux Oscars pour son rôle dans le film "La Couleur pourpre" de Steven Spielberg.

1986 - Début du "The Oprah Winfrey Show".

2011 - Fin du "Oprah Show".

2011 - Elle lance sa propre chaîne de télévision OWN : The Oprah Winfrey Network.

2019 - Elle signe un contrat avec Apple pour la diffusion de plusieurs shows télévisés et audios.

En 2015, elle achète 10% du spécialiste de la perte de poids Weight Watchers pour 43 millions de dollars, devenu WW, et associe au groupe son capital, celui d'une femme qui a alterné, tout au long de sa vie, régimes et regain de kilos. Succès immédiat pour les deux marques. Elle est même accueillie à bras ouverts au board de l’entreprise mondiale. Auparavant, elle a refusé des propositions similaires de AT&T, Ralph Lauren et Intel.

Toujours un coup d'avance

Si elle est un pur produit de la télévision traditionnelle, Oprah se repositionne régulièrement pour s'adapter aux évolutions du monde audiovisuel. Le câble s'essouffle? Elle signe un partenariat global avec la plateforme Apple TV+ en juin 2018, plus d'un an avant son lancement, en novembre 2019.

Les podcast ont la cote? Elle fait feu de tous bois avec SuperSoul, mais aussi une nouvelle version audio de son fameux "Book Club", et même "The Oprah Winfrey Show: the podcast", qui sélectionne de vieux épisodes de l'émission culte et les adapte au nouveau format.

Accro aux avocats

Oprah Winfrey est une passionnée d’avocats. Elle en mange dès qu'elle peut et possède un verger dans sa maison californienne. Lorsqu'elle part en voyage, elle emporte avec elle ses propres avocats, car elle trouve ceux que l'on vend dans le commerce "trop cher".

Femme d’affaires redoutable, elle a connu aussi quelques revers avec sa société de production Harpo (Oprah à l'envers) dont elle possède 90% des parts. Elle s'était lancée, avec la filiale Harpo films, dans la production de films dédiés à la question de la place des afro-descendants dans la société américaine. Le succès financier était plus que mitigé et le studio a fermé en 2013.

Elle investit de temps en temps dans de jeunes pousses. La dernière en date s’appelle Apeel Sciences. Une start-up californienne qui a lancé une solution de haute technologie pour réduire le gaspillage alimentaire. Son influence sur le monde des affaires commence tout doucement à concurrencer son influence sociale et politique qui lui permet de faire et de défaire des carrières en quelques minutes. La marque Oprah a encore de beaux jours devant elle.

L’effet Oprah

Oprah est à la tête du plus grand club de lecture au monde. The Oprah’s Book Club a une telle influence, qu’on ne compte plus le nombre de livres devenus des best-sellers grâce à une présentation dans ce "club ". Ce phénomène porte même un nom: l’effet Oprah.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés