RTL supprime 36 emplois dans la production

©BELGA

Après la régie publicitaire et la rédaction, c’est au tour des équipes de production de magazines d’être fixées sur leur sort. Le personnel restant sera appelé à travailler sur plusieurs émissions à la fois.

Nouveau conseil d’entreprise ce lundi matin dans le cadre de la phase d’information du "plan de transformation" en cours chez RTL Belgium. La réunion était consacrée au sort des équipes en charge de la production de magazines, comme ceux diffusés en début de soirée après le journal de 19 heures. (Images à l’appui, Enquêtes, Reporters, Coûte que coûte, Place Royale etc.).

Trente-six emplois vont disparaître au sein de cette unité. En conséquence de quoi, le travail va être réorganisé. "Il y a des périodes, après un tournage par exemple, où les gens qui y sont affectés ont moins de travail. On pourrait créer une plateforme commune et globale de production pour ces magazines. Les gens ne seraient plus affectés à un magazine en particulier mais pourraient travailler sur plusieurs émissions différentes", nous expliquait récemment Philippe Delusinne, CEO de RTL Belgium. L’équipe d’un magazine peut aussi avoir moins de travail parce qu’elle a acheté un sujet clé sur porte à un producteur extérieur alors que, pendant ce temps, celle d’un autre est en plein rush au point de devoir recourir à des pigistes extérieurs. RTL veut mettre fin à ce type de dépense et va donc mette ce projet de réorganisation à exécution. Précisons toutefois qu’il s’agit toujours d’une "intention", la facture pourrait éventuellement baisser à l’issue des futures négociations.

Pour rappel, le plan de transformation #evolve prévoit la suppression de 105 emplois. Après 15 à la régie publicitaire IP, 30 à la rédaction et donc 36 à la production, il reste encore 24 postes en suspens. Ils concerneront les services administratifs et les équipes chargées du digital. Les détails seront communiqués en début de semaine prochaine.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés