Vente de RTL Belgium: Philippe Delusinne rassure ses troupes

Le CEO de RTL Belgium s'est voulu rassurant envers ses collaborateurs. ©Tim Dirven

D'après nos informations, RTL Group scrute le marché à la recherche d'un repreneur pour sa filiale RTL Belgium. Des "spéculations" selon le CEO Philippe Delusinne, qui concède qu'une consolidation du groupe est envisagée.

Selon Philippe Delusinne, CEO de RTL Belgium, l’article paru ce mercredi dans L’Echo, mentionnant que RTL Group scruterait le marché à la recherche d’un repreneur pour sa filiale belge RTL Belgium,  ne serait que "spéculations". Philippe Delusinne concède toutefois que RTL Group pourrait être amené à "consolider" ses activités, mais il tient à rassurer ses collaborateurs.

Consolidation

"Ce dossier qui fait la synthèse des différentes informations circulant à propos du groupe RTL et de ses intentions, n’est à ce stade que spéculations."
Philippe Delusinne
CEO RTL Belgium

"Ce dossier qui fait la synthèse des différentes informations circulant à propos du groupe RTL et de ses intentions n'est à ce stade que spéculations, dit-il. Il confirme néanmoins le thème développé depuis plusieurs mois par le CEO de RTL Group, Thomas Rabe", peut-on lire dans un communiqué adressé à l’ensemble des collaborateurs de RTL Belgium. A savoir que "pour faire face à l’évolution de l’industrie audiovisuelle dans le monde, le groupe RTL (…) investiguera les possibilités de consolidation de ses activités, qui peuvent se présenter sous différentes formes",

Philippe Delusinne a également invité l’ensemble de son équipe à "ne pas se détourner de sa mission actuelle", en rappelant les trois piliers sur lesquels repose l'entreprise: "le résultat", "les équipes" et les perspectives". "Je vous demande de ne pas alimenter les spéculations et ne manquerai pas de vous revenir le cas échéant si d’autres éléments devaient se rajouter à ce qui précède", a-t-il conclu.

Plusieurs acquéreurs potentiels

Selon nos informations, la filiale belge, détenue à 100% par RTL Group, aurait initialement été proposée dans un "paquet global" avec M6. Un scénario ensuite écarté En 2020, RTL Belgium a fortement souffert de l'effritement du marché publicitaire. Son chiffre d'affaires a baissé de 14% à 159 millions d'euros et son excédent brut d'exploitation a chuté de plus de moitié à 16 millions d'euros.

Parmi les acquéreurs potentiels, citons les groupes flamands SBS (Telenet), DPG Media, mais aussi Rossel (Le Soir, Sudpresse, en France La Voix du Nord) voire TF1.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés