38 licenciements chez Pfizer à Zaventem

La direction de Pfizer aurait justifié la décision de délocaliser une partie des activités de son site de Zaventem vers la Roumanie par la volonté d'améliorer son efficacité en réduisant les hubs. ©REUTERS

Pfizer délocalise une partie de son activité administrative de son site de Zaventem vers la Roumanie. L'opération va se traduire par 38 pertes d'emplois.

Coup de massue sur le site de Pfizer à Zaventem. La direction y a annoncé le licenciement de 38 des 238 salariés. Le groupe pharmaceutique a décidé, en effet, de délocaliser le service planification de l'approvisionnement en charge de l'agenda de production auprès des sous-traitants à Bucarest.

2.500
personnes
Pfizer emploie 2.500 personnes en Belgique, dont 238 à Zaventem.

Selon les syndicats, la direction a expliqué sa décision par la volonté d'améliorer son efficacité en réduisant les hubs. "Avec cette annonce, Pfizer confirme qu'il n'est pas un sauveur de l'humanité, mais qu'il veut avant tout être une machine à profit. Nous ne pouvons pas accepter cela", a réagi la Centrale nationale des employés et des cadres du secteur privé (CNE).

La direction énonce en effet une volonté d'optimalisation permanente de l’organisation de la chaîne d'approvisionnement mondiale. "Nous explorons actuellement des options qui nous permettront de centraliser davantage nos ressources, d'améliorer l'efficacité des processus tout en continuant à fournir les meilleurs niveaux de service. Cela pourrait se traduire par le redéploiement d'un nombre défini de fonctions de la chaîne d'approvisionnement au sein de notre réseau élargi." Elle ne donne toutefois aucune explication sur le timing de l'annonce.

Le lancement de la procédure Renault aboutira dans les prochaines semaines à un calendrier de négociations.

Une annonce, des questions

Une assemblée du personnel se tient en ce moment, car les questions ont fusé suite à cette annonce. Les syndicats s'interrogent sur la décision qui a été prise alors que le groupe a versé plus de 8 milliards de dollars de dividendes en 2020 et qu'en tant que producteurs de vaccin anti-Covid, il réalise un profit qualifié d'important sur chaque vaccin (jusqu'à 5 euros par dose).

En Belgique, le groupe emploie 2.500 personnes sur quatre sites: Anderlecht, Ixelles, Puurs et Zaventem.

De plus, le groupe a annoncé le recrutement d'une centaine de personnes sur le site de Puurs. Ces places pourraient-elles être réservées aux salariés de Zaventem? "Nous allons activer la carte du reclassement même s'il ne s'agit pas totalement des mêmes fonctions", a expliqué Michel Barbuto, de la CNE. Selon lui, les engagements annoncés à Puurs montrent, en tout cas, que des solutions sont possibles.

La direction ajoute pour sa part que dans le cadre des négociations, l'examen d'opportunités sur d'autres sites sera effectué.

En Belgique, le groupe emploie 2.500 personnes sur quatre sites: Anderlecht (Centre de recherche clinique Pfizer), Ixelles (siège administratif et commercial), Puurs (production) et Zaventem (centre de distribution).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés