85 millions dans les caisses d'Oxurion

©Emy Elleboog

Oxurion, ex-Thrombogenics, a publié son "business update" ce jeudi dans lequel il fait le point sur ses tests en cours et annonce une trésorerie de 85 millions d'euros.

Au 31 décembre 2018, Oxurion disposait d'une trésorerie de 85,1 millions d'euros, contre 95 millions au 30 septembre et 115 millions début janvier. L'ex-Thrombogenics fait également état dans son "business update" publié ce jeudi de résultats positifs pour l'étude préclinique THR-317 en tant qu'option thérapeutique pour l'oedème maculaire diabétique (OMD).

La société va également conduire deux études cliniques de phase 1 évaluant l'innocuité du THR-149 et du THR-687 chez les patients avec une lecture des premières données qui est attendue au cours de cette année.

Côté résultats, Oxurion note une perte d'exploitation de 39,2 millions d'euros par rapport à un profit de 23,3 millions d'euros au 31 décembre 2017 et des revenus annuels de 5,3 millions contre 9,1 millions il y a un an. La société affiche une perte annuelle de 38,8 millions contre un bénéfice de 22,6 millions un an auparavant. 

"Nous sommes très satisfaits des progrès que nous avons réalisés avec notre portefeuille clinique innovant de nouveaux médicaments ciblant les maladies oculaires diabétiques. Les maladies oculaires diabétiques constituent un problème de santé mondial de plus en plus préoccupant, pour lequel il existe un besoin évident d'améliorer les options de traitement. 2019 est une année importante pour Oxurion puisque nous prévoyons d'annoncer les résultats cliniques de trois études clés en cours: une étude de phase 2 sur le THR-317, chez des patients atteints d'OMD, ainsi que deux études de phase 1 sur le THR-687 et le THR-149", a indiqué le CEO de la biotech Patrik De Haes.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content