Accord entre Biocartis et Amgen pour les USA

Herman Verrelst, CEO de Biocartis. ©Wim Kempenaers

Biocartis et Amgen entament une nouvelle collaboration. L'objectif est d'enregistrer un biomarqueur de la première comme test de diagnostic d'accompagnement d'un médicament développé par le second.

La biotech belge Biocartis a conclu un accord avec le groupe américain Amgen portant sur le développement d’un test de diagnostic d’accompagnement pour son biomarqueur RAS utilisé sur sa plateforme de diagnostic Idylla.

L’objectif de cette collaboration est d’enregistrer ce biomarqueur auprès des autorités sanitaires américaines, la FDA, comme test de diagnostic d’accompagnement pour le Vectibix. Développé par Agmen, ce dernier est un médicament indiqué dans certaines formes de cancer colorectal métastasique avec mutation du gène RAS. Les tests de diagnostic d'accompagnement permettent de prédire si un patient est susceptible de réagir à un traitement ou pas.

Le test du RAS est un biomarqueur prédictif essentiel pour déterminer le traitement pour les patients atteints de ce type de cancer, ajoute Biocartis.

Pas de détails financiers

Le récent accord conclu avec Amgen se base sur un précédent signé entre les parties en février 2016 qui était focalisé sur une accélération des résultats des tests du biomarqueur RAS pour passer d’un mois à une journée sur la plate-forme Idylla chez les patients souffrant d’un cancer colorectal métastasique. Le feu vert de la FDA pour les tests RAS sur Idylla permettrait une utilisation clinique plus large de ce test.

Dans le cadre de l’accord conclu entre les deux partenaires, Biocartis va poursuivre la procédure d’approbation pré-marché pour les tests de mutation KRAS et NRAS-BRAF auprès de la FDA. Amgen apportera son soutien opérationnel et financier pendant ce processus.

Les détails financiers de ce partenariat avec Amgen n’ont pas été dévoilés.

La semaine dernière Biocartis a levé 80 millions d’euros via un placement privé réalisé au prix unitaire de 12,5 euros. La veille de cette opération, elle avait annoncé la lancement de deux tests in vitro de biopsie liquide marqués CE (certification européenne) qui seront utilisés à partir de sa plate-forme Idylla. Ils visent aussi les patients atteints de cancer colorectal métastasique et servent à détecter les mutations RAS et BRAF.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content