Fagron souffre en Bourse: l'avis des analystes

©AFP

L'action Fagron a chuté jusqu'à 10% ce matin dans la foulée de ses résultats trimestriels. ING a abaissé sa recommandation à "conserver". Ce que conseillent également KBC et Degroof Petercam.

Grosse secousse ce matin pour l’action Fagron qui a touché un plus bas de 11,27 euros, soit une chute de 10,4%. Et cela dans des volumes extrêmement étoffés: vers 11h30 près de 1,14 million de titres avaient déjà changé de mains pour une moyenne quotidienne de 217.000 au cours de l'année dernière.

Le spécialiste des préparations magistrales à destination du monde médical a donc amplement déçu ce matin avec son "trading update" cantonné à son chiffre d’affaires.

A la lecture des notes d’analystes de KBC Securities, d’ING et de Degroof Petercam, voici les principaux points qui peuvent expliquer cet important mouvement de vente sur le marché:

• Le chiffre d’affaires trimestriel de 103,6 millions d’euros est inférieur au consensus de 106,1 millions d’euros.

• Même constat pour la croissance organique limitée à 2,4% alors que le marché s’attendait plutôt à 5,9%.

• En Europe, la croissance a été freinée par des problèmes de livraison causés par des laboratoires extérieurs. Dans une conférence téléphonique, le CEO a toutefois précisé que ces retards avaient amputé les ventes de 1,5 million d’euros au 3e trimestre.

• Aux USA, les ventes de préparations magistrales continuent de baisser (-23%) et ne sont pas suffisamment compensées par celles issues des produits stériles et de la nouvelle usine de Wichita.

• Un manque de visibilité sur les prévisions et sur les dossiers légaux en cours aux Etats-Unis.

ING n'est plus à l'achat

Voilà pour le négatif. Mais, globalement, rien de catastrophique puisque autant chez KBC que chez Degroof Petercam la recommandation à "conserver" n’a pas été modifiée. Les objectifs de cours restent inchangés itou et sont sensiblement les mêmes avec 12 euros pour le premier et 11,5 euros chez le second.

Chez ING, Matthias Maenhaut a toutefois réduit ses ambitions sur la valeur et l’a retirée de sa liste d’achat. Pour trois raisons: une valorisation correcte en regard du profil de croissance, pas assez de visibilité sur les ventes et la profitabilité de l’usine de Wichita et les résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Il conseille désormais de conserver la valeur. Son objectif de cours passe de 14,5 à 14 euros.

En fin de matinée, le marché semblait reprendre quelque peu ses esprits: le titre ne perdait plus que 5,3% à 11,92 euros.

Marc Coucke vendeur

Pour terminer, on se souviendra qu’entre le 8 septembre et le 13 septembre, Alychlo, le holding de Marc Coucke, a vendu pour un total de 696.451 actions Fagron, soit 0,9% du capital, pour un montant global de 8,75 millions d'euros. Les actions ont été vendues à un cours compris entre 12,45 et 12,77 euros. Ces cessions du milliardaire flamand qui possède encore 14,1% du capital de la société étaient-elles un signal de vente? Rétrospectivement, on a tendance à répondre par l’affirmative…

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content