Galapagos réduit considérablement ses pertes

©Bloomberg

La perte nette du fabricant de médicaments anti-rhumatismaux a diminué en 2018 de 116 millions à 29 millions d'euros.

La biotech belge Galapagos a terminé l'année 2018 avec une perte nette de 29 millions d'euros. Un an plus tôt, le développeur de médicaments contre les rhumatismes, l'eczéma et l'arthrose affichait une perte de... 116 millions d'euros.

Galapagos a donc mieux performé en 2018 que ce qu'attendaient les analystes. Ils avaient estimé une perte nette de 69 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a, lui, doublé à 317,8 millions d'euros.

158
millions
L'an dernier, la société a investi 158 millions d'euros dans le développement de médicaments.

L'an dernier, la société a investi 158 millions d'euros dans le développement de médicaments. Cela porte la trésorerie au niveau auquel les analystes l'attendaient.

A ce rythme, Galapagos peut continuer presque dix ans avec l'argent qu'il avait en espèces à la fin de 2018. A cette date, la trésorerie s'élevait à 1,3 milliard d'euros. Fin 2017, Galapagos disposait de 1,2 milliard d'euros.

2019 sera une année importante pour la biotech, car les résultats pour deux médicaments rhumatismaux seront connus. L'année dernière, il est déjà apparu qu'un troisième médicament rhumatismal était sûr.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect