Publicité
Publicité

Inula (ex-Pranarôm) et ses huiles essentielles rachetées pour un demi-milliard

Pranarôm a été créée en 1991 par le pharmacien Dominique Baudoux (photo), actuellement président de la société. ©Thierry du Bois

Le fonds d'investissement français Ardian rachète Inula, le groupe belge spécialisé dans les huiles essentielles et extraits naturels. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué, mais certaines sources évoquent un chiffre tournant autour de 500 millions d'euros.

Le fonds d'investissement français Ardian a annoncé avoir racheté Inula, le groupe belge spécialisé dans les huiles essentielles et extraits naturels

Inula est la coupole qui rassemble toutes les activités du groupe, dont l’enseigne la plus connue est la société Pranarôm, basée à Ghislenghien.

Publicité

Le fonds d’investissement Vendis, le président Dominique Baudoux et le CEO Sergio Calandri avaient chargé la banque d’investissement JP Morgan de trouver un acheteur. Vendis détenait 42% des actions d’Inula, le solde étant aux mains de son président et de son CEO. Ardian devient majoritaire, Dominique Baudoux, Sergio Calandri et Vendis conservant une partie du capital.

D’après plusieurs sources, Inula avait suscité l’appétit de plusieurs fonds d’investissement, dont BC Partners, Montagu Private Equity et CVC capital Partners. C’est finalement le fonds français qui a donc emporté la mise. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué, mais celle-ci pourrait atteindre plusieurs centaines de millions d’euros, voire même selon certains le demi-milliard. Ce qui en ferait l’une des cinq plus importantes acquisitions belges de 2018 et l’une des plus importantes transactions belges de capital-investissement de ces dernières années.

L’importance des montants évoqués s’explique en large partie par les derniers résultats d’Inula/Pranarôm. Ceux-ci sont plutôt flatteurs, ce qui a valu à ses dirigeants de se voir nominer pour plusieurs récompenses en Belgique ces dernières années. Le groupe a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 85 millions d’euros l’an dernier, soit près d’un cinquième de plus que l’année précédente. Le résultat brut d’exploitation (EBITDA) s’élève à plus de 30 millions d’euros, contre près de 24 millions en 2016.

Qui est Ardian?

Ardian, l’ancien pôle de capital-investissement d’AXA, n’est pas inconnu en Belgique. Grâce à l’un de ses fonds, il est le principal actionnaire de Noordzee Helikopters Vlaanderen (NHV) depuis 2013. À la fin de l’année dernière, Ardian a également rejoint la société belge de stockage de produits chimiques liquides, LBC Tank Terminals (35%). Les Français s’ intéressent également à la société informatique flamande West Trustteam.

Pranarôm a été créée en 1991 par le pharmacien Dominique Baudoux. Ce dernier l’a transformée en leader mondial de l’aromathérapie, un secteur qui utilise des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Vingt ans plus tard, Vendis avait été invité à devenir actionnaire de Pranarôm pour accélérer sa croissance et poursuivre l'internationalisation, qui avait commencé avec l’ouverture des filiales en France, en Espagne et Italie.

Un jalon important a été la fusion de Pranarôm avec son concurrent belge Herbalgem, un spécialiste des extraits de plantes. Sergio Calandri était l’un des actionnaires et le patron d’Herbalgem.  Une nouvelle étape a eu lieu en 2016, avec la reprise de la société française BioFloral – qui a permis au groupe de se diversifier dans les fleurs de Bach – et de l’Américaine Veriditas Botanicals. Cette dernière transaction a ouvert les portes du marché des États-Unis.

Le groupe est aujourd’hui présent dans six pays et sur plus d’une vingtaine d’autres marchés grâce à des partenariats locaux. Il vend ses produits via les pharmacies, les parfumeries, les herboristeries et les magasins de produits biologiques. Il détient des positions de leader en France, en Belgique, en Espagne, en Italie ou encore aux Etats-Unis.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.