L'antiépileptique d'UCB autorisé pour les enfants

©Kristof Vadino

Le groupe pharmaceutique a reçu un avis favorable de la Commission européenne pour une extension de l'utilisation du Vimpat, son traitement antiépileptique, auprès d'enfants âgés entre 4 et 16 ans.

Le groupe pharmaceutique UCB a indiqué jeudi avoir reçu un avis favorable de la Commission européenne pour une extension de l'utilisation du Vimpat, son traitement antiépileptique, auprès d'enfants âgés entre 4 et 16 ans. Ceci pour le traitement des crises partielles d'épilepsie qui représentent 60% du total des crises.

Cette opinion positive est basée sur le principe d'extrapolation des données d'efficacité du Vimpat chez des adultes vers des enfants et est supportée par des données de sécurité collectées auprès d'enfants.

Cette maladie est l'affection neurologique la plus répandue auprès des enfants et des jeunes adultes avec une prévalence en Europe comprise entre 3,2 et 5,1 pour mille.

Le Vimpat est autorisé dans 72 pays à travers le monde. En Europe, il est accepté en tant que monothérapie et thérapie d'appoint dans le traitement des crises partielles chez les adultes et les adolescents (16-18 ans) atteints d'épilepsie.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content