L'australien Clarity Pharmaceuticals débarque à Liège

L'ambassadeur australien Mark Higgie (à gauche), le ministre de l'économie wallon Jean-Claude Marcourt, l'executive chairman de Clarity Pharmaceuticals Alan Taylor, son managing director Matt Harris et Pascale Delcomminette, présidente de l'Awex. ©BELGA

L’investissement, modeste, porte sur le développement d’un projet de diagnostic des maladies cardiovasculaires. Mais la firme de Sydney veut faire de la Wallonie sa tête de pont européenne.

L’investissement est modeste, mais prometteur: la jeune société australienne Clarity Pharmaceuticals, spécialisée dans les technologies innovantes pour l’imagerie médicale, a décidé d’établir sa tête de pont européenne à Liège, dans le cadre d’un projet portant sur les maladies cardiovasculaires. Créée en 2010 à Sydney, cette entreprise qui développe des nouveaux produits pour le diagnostic des maladies graves, prospectait depuis trois ans plusieurs pays européens en vue d’étendre ses activités à l’international. Son choix s’est finalement porté sur Liège, grâce aux partenaires trouvés en Wallonie, mais aussi à un coup de pouce financier de la Région.

"L’expertise que nous avons trouvée ici est réellement encourageante."
Matt Harris
Managing Director de Clarity Pharmaceuticals

L’investissement total se monte à 875.000 euros, dont 625.000 apportés par la Région wallonne sous la forme d’avances récupérables. Concrètement, il s’agira d’un programme de recherche d’une durée de 18 mois, pour lequel Clarity a noué un partenariat avec Anmi (Liège), Delphi Genetics (Gosselies), le Centre de microscopie et d’imagerie moléculaire (CMMI-ULB, Gosselies) et Toxikon. Le siège européen de la firme australienne se situera dans un premier temps dans les locaux d’Anmi, un fournisseur de produits radiopharmaceutiques installé au Sart Tilman. "L’expertise que nous avons trouvée ici est réellement encourageante. La Wallonie est un endroit idéal pour nous implanter en Europe", a fait valoir lundi le CEO de Clarity Pharmaceuticals Matt Harris.

Appelé PlateView, le produit qui sera développé consiste en une méthode de diagnostic identifiant les plaques instables des patients à risque atteint d’une maladie coronarienne. Ce premier produit, qui se présentera sous forme liquide, est destiné à être utilisé en imagerie médicale de type Pet Scan. "Cela permettra d’obtenir une reconstitution très précise en trois dimensions du système cardio-vasculaire du patient", a expliqué de son côté Ludovic Wouters, CEO de Anmi.

Clarity Pharmaceuticals compte utiliser ses activités belges pour s’étendre en Europe, développer ses réseaux et saisir de nouvelles opportunités. La société de Sydney investira approximativement 150.000 euros la première année et fera croître ses investissements directs dans les cinq ans. Cinq ans, c’est approximativement ce qu’il faudra tout au plus pour l’achèvement du développement de Plate View. Viendra ensuite la phase de production, qui devrait profiter à des firmes telles que Delphi Genetics et Anmi.

Dans un premier temps, il ne faut donc pas s’attendre à des répercussions importantes en matière d’emploi. Clarity n’envisage de créer directement et indirectement que cinq nouveaux postes dans les prochaines années en Wallonie. Elle utilisera d’abord les infrastructures et le personnel existants, notamment chez ses partenaires. Toutefois, a souligné Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l’Economie et de l’Industrie, le choix de Clarity de s’établir à Liège "démontre l’attractivité de notre région en matière de biotechnologies".

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content