La biotech liégeoise Mithra fait une percée au Brésil

©Photo News

Dans le cadre de la commercialisation de la pilule contraceptive Estelle au Brésil, Mithra a signé un partenariat avec Libbs, avec plusieurs centaines de millions d'euros à la clé.

La biotech Mithra a signé un accord commercial avec Libbs, le leader brésilien de la santé féminine. Cet accord porte sur la commercialisation sous licence exclusive au Brésil de la pilule contraceptive Estelle. Et cet accord sera lucratif pour l'entreprise liégeoise.

• Mithra devrait recevoir un paiement initial de 20 millions d'euros, dont la moitié sur une base non remboursable, le solde étant tributaire de certains développements et décisions réglementaires.
• Mithra recevra également des revenus annuels récurrents garantis.
• Mithra percevra 40% de royalties sur les ventes nettes supérieures aux prévisions.

"Au vu des hypothèses du marché et des prévisions établies par Mithra, la valeur totale de la transaction pourrait générer plusieurs centaines de millions d’euros de revenus au profit de Mithra sur toute la durée du contrat", explique l'entreprise dans un communiqué.

"Cette opération marque une nouvelle étape de notre stratégie qui vise à établir des partenariats avec les leaders mondiaux du domaine de la santé des femmes."
François Fornieri
CEO de Mithra

"Nous sommes très satisfaits d'avoir conclu un accord avec Libbs pour la commercialisation d'Estelle® sur le marché brésilien, qui constitue un point d’accès privilégié au vaste marché de l’Amérique latine en pleine croissance", a commenté le CEO de Mithra François Fornieri. La société poursuit ainsi sa stratégie qui vise à signer des partenariats avec des leaders du marché de la santé féminine à travers le monde.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect