La medtech wallonne Nyxoah lève 25 millions

Robert Taub, le président de Nyxoah, a fédéré des actionnaires privés belges en activant ses relations.

La medtech active dans la lutte contre l'apnée du sommeil accueille un nouvel actionnaire de poids, l'Américain ResMed. Elle fait aussi construire un centre de production à Liège.

Établie à Mont-Saint-Guibert avec un actionnariat belgo-international, la "medtech" Nyxoah vient de lever 25 millions d'euros supplémentaires pour accélérer le développement de son produit phare, un implant destiné à réduire les troubles causés par l'apnée obstructive du sommeil (OSA, en anglais). C'est déjà la quatrième grande levée de fonds pour cette société innovante, partagée entre la Belgique et Israël, où elle a un centre de recherche.

"Nous faisons construire un centre de production à Liège. Il sera opérationnel d'ici la fin de l'année avec une quinzaine d'emplois."
Olivier Taelman
CEO de Nyxoah

Plusieurs actionnaires historiques ont participé à l'opération, dont le holding public wallon SRIW qui a souscrit quelques centaines de milliers d'euros. L'augmentation de capital a aussi été l'occasion d'accueillir un nouvel actionnaire au profil intéressant, le groupe américain ResMed Inc.

 

Objectif 2023

ResMed pèse 2,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires et est coté à New York. Il est n°1 mondial dans la production et commercialisation de masques spécifiques pour lutter contre l'apnée du sommeil. Il opère donc sur le marché que visera bientôt Nyxoah: leurs produits s'avéreront très complémentaires. Celui de Nyxoah sera recommandé aux patients ne supportant pas le masque.

ResMed a rejoint dans son capital un autre industriel, le groupe australien Cochlear, qui développe des implants pour malentendants. Cochlear avait injecté 13 millions dans la jeune pousse wallonne en 2018. Cette fois, ResMed a versé 9 millions d'euros. Cochlear a de nouveau contribué, au même titre qu'une série d'actionnaires existants, dont Robert Taub, le président de Nyxoah, et une vingtaine d'investisseurs privés belges.

25 millions d'euros
4ème levée de fonds
Nyxoah a récolté 25 millions d'euros auprès de plusieurs de ses actionnaires historiques et d'un nouveau venu, ResMed Inc.

Les fonds permettront à Nyxoah de poursuivre les essais cliniques à long terme de son implant. Elle continuera aussi à viser à obtenir une exemption de dispositifs expérimentaux (IDE) auprès de l'autorité de régulation américaine (FDA). Elle voudrait, enfin, accélérer son accession aux marchés. "On espère avoir l'IDE d'ici juin ou juillet, souligne le CEO Olivier Taelman, pour lancer alors l'étude américaine avec 140 patients répartis sur 20 centres aux USA et 5 en Europe. Les premiers résultats pourraient tomber en mars 2022, ce qui permettrait, en cas de succès, de décrocher le feu vert de la FDA fin 2022 et d'entamer les négociations en vue de la commercialisation en 2023."

Nyxoah va par ailleurs étendre son empreinte en Belgique. "Nous faisons construire un centre de production à Liège. Il sera opérationnel d'ici la fin de l'année avec une quinzaine d'emplois."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect