Un anti-cholestérol de Sanofi approuvé aux USA pour les maladies cardiovasculaires

©BLOOMBERG NEWS

Praluent, un médicament du groupe français Sanofi et de son partenaire Regeneron déjà commercialisé comme anti-cholestérol, a obtenu le feu vert de l'agence américaine du médicament (FDA) pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires, selon un communiqué publié samedi.

L'agence américaine du médicament a approuvé Praluent du Français Sanofi  "dans la prévention du risque d'infarctus du myocarde, d'accident vasculaire cérébral et d'angor instable nécessitant une hospitalisation, chez l'adulte présentant une maladie cardiovasculaire établie", détaille le document. Ce médicament permet "d'obtenir une réduction sensible de la mortalité toutes causes confondues", souligne-t-il.

Cette approbation par l'agence américaine du médicament "constitue une avancée significative dans le traitement des adultes présentant une maladie cardiovasculaire établie qui sont de ce fait davantage exposés au risque de décès ou d'invalidité causé par des événements cardiovasculaires graves", a commenté Dr John Reed, responsable monde de la recherche et développement de Sanofi.

La décision de la FDA repose sur les résultats d'une étude qui a montré une réduction de 15% du risque global d'infarctus, d'accident vasculaire cérébral (AVC), de décès lié à une maladie coronarienne et d'hospitalisation pour de l'angine chez les patients traités avec Praluent. Le risque de mortalité totale a aussi diminué de 15% pour ces patients.

L'étude Odyssey Outcomes a suivi près de 19.000 patients dans 57 pays, pendant près de trois ans et jusqu'à cinq ans pour certains d'entre eux.

Praluent, qui a été développé conjointement par Sanofi et Regeneron, neutralise une protéine empêchant le foie d'éliminer le mauvais cholestérol, un mécanisme différent des statines.

Il est approuvé dans plus de 60 pays, notamment dans l'Union européenne, aux États-Unis et au Japon.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect