À la recherche de tests de détection plus rapides et plus faciles à manipuler

Des tests de détection sont menés dans un parking au Portugal. ©EPA

Comme d'autres pays, la Belgique est actuellement obligée de limiter le nombre de tests. De nouveaux outils de diagnostic arrivent sur le marché.

En raison de problèmes d'approvisionnement en réactifs, la Belgique a dû limiter et hiérarchiser les demandes de tests de détection du Covid-19. Des tests qui par ailleurs mettent un certain temps avant de livrer leur verdict. D’où l’intérêt de disposer de nouveaux outils de diagnostic, plus simples et plus rapides.

Curetis, une société de biotechnologie allemande cotée sur Euronext Bruxelles, a annoncé lundi qu’elle proposait un kit de test qui détecte le virus "en quelques heures seulement". Ce kit a été développé et est fabriqué par le partenaire stratégique chinois de Curetis, BGI (Shenzhen). Il a été approuvé par les autorités chinoises en janvier et a été certifié en Europe fin février. Oliver Schacht, CEO de Curetis, a précisé que ce test sera largement disponible en Europe.
L'outil permet aux laboratoires de diagnostic d'effectuer des tests sur les écouvillons naso-pharyngés (sorte de long coton-tige introduit dans le nez) et le liquide de lavage broncho-alvéolaire des patients suspectés de souffrir de Covid-19. Il peut analyser 48 échantillons en quelques heures.
48
échantillons
Le test de Curetis peut analyser 48 échantillons en quelques heures.

Selon Curetis, ce kit de détection du Coronavirus est proposé en synergie avec d’autres tests de la société, "car les patients hospitalisés avec Covid-19 risquent d'autres infections avec des agents pathogènes bactériens qui sont souvent résistants à un ou plusieurs antibiotiques". À contre-courant de la tendance sur Euronext Bruxelles, le titre de la biotech allemande a flambé de 80% ce lundi.

Des techniciens formés 

La plupart des tests actuellement utilisés en Europe sont basés sur une technologie appelée "RT-PCR", une méthode d'amplification du matériel génétique viral. Mais ce type de test doit être réalisé par des laboratoires de biologie moléculaire, dont le personnel est formé pour éviter les erreurs d'interprétation. Ces tests doivent aussi être exécutés par des techniciens utilisant des équipements spécialisés. Ce qui allonge les délais.  D’autres technologies existent pour les tests de détection, comme celles basées sur la détection d’anticorps spécifiques. Mais ils ne sont pas encore très disponibles.
Avec 75 personnes décédées, la Corée du Sud affiche un pourcentage de morts de seulement 0,7% de la population contaminée.

La question des tests de détection de la maladie est cruciale. La Corée du Sud a eu un recours massif aux tests et a repéré assez vite les personnes infectées (plus de 8.000 selon le dernier décompte). En identifiant le plus tôt possible ses citoyens n'affichant que des symptômes légers, la Corée du Sud a réussi dès le départ à cibler leur prise en charge médicale, ce qui explique qu’elle a pu limiter le nombre de décès à 75 personnes jusqu’ici. Ce qui porte le pourcentage de décès à seulement 0,7% de la population contaminée, un score très inférieur à ceux enregistrés en Chine, en Italie ou en Iran. Comme certains autres pays, la Corée a eu recours à des postes mobiles de détection installés sur les routes.
La Corée a aussi été aidée par le fait que la plupart des cas ont été identifiés dans la ville de Daegu et la province voisine, et que la plupart des Sud-Coréens qui ont contracté le virus sont membres de la même église, Shincheonji, considérée comme une secte.

Un tableau erroné

Si tester un maximum de gens pourrait aboutir à congestionner les infrastructures médicales et les laboratoires, en revanche, limiter les tests à des personnes symptomatiques à risque, comme on le fait actuellement en Belgique, présente le risque de rater l'apparition de certains foyers d'infection. Cette limitation peut aussi aboutir à présenter un tableau erroné de la situation, compliquant la gestion de l'épidémie.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés