AbbVie propose de racheter Shire, mais sans succès

©Bloomberg

L'Américain confirme avoir déposé trois offres depuis mai sur Shire, ainsi valorisée à 33,7 milliards d'euros. Une information qui boostait le cours du Britannique.

Le groupe pharmaceutique américain AbbVie -qui en février dernier a conclu un accord de licence avec Ablynx d'une valeur de 840 millions de dollars pour le développement d'un traitement contre l'arthrite rhumatoïde-  a confirmé vendredi des informations de presse indiquant qu'il avait proposé de racheter son concurrent Shire, mais a indiqué que ses premières approches avaient été rejetées par sa cible.

Dans un communiqué, AbbVie précise qu'il avait abordé Shire en mai, avec une offre à 39,50 livres par action. Cette offre a été revue à la hausse par deux fois, pour atteindre 46,26 livres/action dans sa dernière mouture, avec un panachage de "cash" et d'actions du groupe américain.

Un tel prix valorise Shire à 27 milliards de livres (33,7 milliards d'euros).

Société d'origine britannique et cotée à Londres mais enregistrée en Irlande, Shire s'échangeait 37,38 livres par action jeudi à la clôture du marché londonien. La dernière offre d'AbbVie intègre donc une prime de 24% pour les actionnaires de l'entreprise.

Conformément à la réglementation boursière britannique, AbbVie devra désormais préciser avant le 18 juillet s'il entend déposer une offre ferme sur Shire, selon un communiqué.

Pour l'heure, les discussions entre les deux groupes sont suspendues et AbbVie souligne qu'il n'y a "aucune certitude" à ce stade qu'il déposera une offre formelle sur Shire.

Issu d'une scission du groupe Abbot, effective depuis le 1er janvier 2013, AbbVie est spécialisé dans la recherche biopharmaceutique, avec comme axes principaux la lutte contre le cancer, le sida, l'excès de cholestérol et certaines maladies infantiles.

Basée à North Chicago (Illinois, nord des Etats-Unis), la société a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 4,1 milliards de dollars sur des ventes totales de 18,8 milliards. Elle est valorisée 86,2 milliards de dollars (63,3 milliards d'euros) en Bourse.

Sa cible Shire, qui est aussi active dans la recherche en biopharmacie, vient de boucler l'acquisition de son concurrent ViroPharma. La société a été bénéficiaire de 665,1 millions de dollars en 2013 sur des ventes de 4,9 milliards de dollars.

La confirmation de ces tentatives de rachat dopait le cours de Shire.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés