Ablynx renforce sa trésorerie

©Ablynx

La biotech gantoise dispose de 262 millions de cash, c'est plus du tiers de son actuelle valeur boursière.

Ablynx  garde le rythme pour son exercice 2015. A l'image du secteur tout entier, la société de biotechnologie fait état de chiffres flirtant avec ses records, mais le plus important reste le degré d'avancement des médicaments en phase de test chez Ablynx. D'où le besoin d'avoir suffisamment de moyens pour être capable de financer les multiples étapes de développement d'un médicament.

Pour l'ensemble de l'année 2015, les dépenses en liquidités d'Ablynx (cash burn) se situeraient entre 70 et 80 millions d'euros selon les prévisions de la société.

©Ablynx

L'actualité de la biotech se concentre principalement sur le récent lancement des tests en phase III, la dernière (et la plus chère) partie des tests cliniques pour le caplacizumab. Cette molécule a pour objectif de soigner la maladie de Moschcowitz. Cette maladie rare touche tant l'enfant et que l'adulte. Elle se caractérise par un écoulement anormal de sang au niveau de la peau ou des muqueuses.

Les résultats de ces tests seront connus à partir de la mi-2017. Entre-temps, deux autres médicament, testé en phase II, animeront l'actualité de la société de biotechnologie gantoise.

©Ablynx

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés