Accès de fièvre pour Mithra en bourse

À ce jour, Mithra a octroyé des licences de son anneau vaginal Myring dans quelque 35 pays. ©Debby Termonia

L'action Mithra s'est envolée de 11% en début de séance sur une info concernant le Myring avant d'effacer une partie de ses gains.

Mithra a publié ce mardi matin un communiqué de presse qui provoqué, assez bizarrement, une flambée du titre en bourse. L’action s’est envolée de 11% à 19,48 euros en début de séance avant de réduire une large partie de ses gains ensuite.  Un bond à relativiser au vu du bilan déprimant de la valeur – une chute de 32% – depuis le début de l’année.

Dans ce communiqué, le spécialiste de la santé féminine annonce simplement que les autorités européennes ont approuvé l’extension de la durée de conservation de son anneau contraceptif Myring de 24 à 36 mois. Cela permettra aux distributeurs d’optimiser la gestion de leur chaîne d’approvisionnement, souligne Mithra qui rappelle, qu’à ce jour, elle a octroyé des licences Myring dans quelque 35 pays. Pas de quoi provoquer un accès de fièvre en bourse donc.

Potentiel de hausse de 82%

D’autant plus qu'aucun des cinq analystes financiers qui suivent la valeur n’a modifié son objectif de cours ou sa recommandation sur l’action suite à cette annonce. Ils sont toujours quatre à conseiller un achat avec un target moyen de 32,6 euros ce qui donne un potentiel de hausse de 82%.

Sandra Cauwenberghs et Lenny Van Steenhuyse de KBC Securities ("acheter"; 33,5 euros) rappellent que Mithra avait déjà indiqué auparavant qu’il ne rencontrait aucun impact matériel du Covid-19 sur les négociations en cours et que la production et la livraison des anneaux poursuivaient leur cours. "Nous devrions avoir une meilleure vue sur les ventes à la fin de cette année" assurent les analystes.

Mithra publiera son rapport semestriel le 24 septembre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés