Adecco cherche un repreneur pour ses activités destinées aux pharmas et biotechs

Le groupe Adecco se prépare à se défaire de ses filiales belges Cmast et XPE.

Le groupe helvétique Adecco, actif dans l'intérim, met en vente ses filiales belges Cmast et XPE.

Dans l'esprit de nombreux d'entre-nous, Adecco, c'est avant tout un groupe spécialisé dans le travail intérimaire. Mais, sous l'impulsion du Belge Alain Dehaze, le groupe s'est diversifié. C'est ainsi qu'il est notamment actif dans l'emploi intérimaire spécialisé pour les entreprises biotechs et pharmas, via Cmast et XPE.

Parmi les candidats à la reprise, on cite le nom de Pauwels Consulting, dans les mains des familles Donck et Desimpel.

Ces deux entreprises sont désormais mises en vente. La première phase de dépôts des offres serait déjà clôturée. Selon des bruits de couloirs, on en serait à l'étude des documents financiers par les parties intéressées. 

Parmi les candidats à la reprise, on cite le nom de Pauwels Consulting qui est dans les mains des familles Donck (industrie laitière-Comelco) et Desimpel. Il faut dire que la moitié des clients de Pauwels Consulting sont actifs dans des multinationales pharmaceutiques.

Fusion de Cmast et XPE

Cmast était tombée dans le giron d'Adecco en 2017. La société avait alors été fusionnée avec XPE. Ensemble, elles représentent un chiffre d'affaires de plus de 50 millions d'euros pour un résultat opérationnel brut de 5 millions d'euros.

Notons que les activités IT d'Adecco, réunies dans Modis, ne font pas partie de l'opération. 

Il ne s'agit pas du premier désinvestissement d'Adecco. L'an dernier, le groupe avait cédé Soliant Health, sa filiale américaine spécialisée dans le personnel de santé. L'acheteur, le fonds d'investissement américain Olympus, avait dépensé quelque 500 millions d'euros pour cette acquisition.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés