Argenx creuse sa perte

©Emy Elleboog

La biotech belge affichait une perte de 8,4 millions d'euros à la fin du premier trimestre 2017, mais tente de rassurer en brandissant son cash flow.

Le groupe gantois spécialisé dans les anticorps, Argenx, a réalisé un résultat d'exploitation de 7,2 millions d'euros au cours du premier trimestre 2017. C'est nettement mieux qu'un an auparavant (2,8 millions d'euros). Cette progression est due à un paiement intermédiaire de 10 millions de dollars par AbbVie en avril.

Mais alors pourquoi la perte opérationnelle a elle aussi grimpé, passant de 3 millions à 8,4 millions d'euros. Argenx donne deux explications:

• D'un côté, les coûts de recherche et de développement se sont élevés à 12,2 millions d'euros dues à l'intensification des essais cliniques.
• De l'autre côté, les dépenses administratives ont également augmenté de 1,4 million d'euros, car Argenx a entamé les démarches pour la cotation d'actions sous la forme de certificats sur le Nasdaq

Mais les caisses de la biotech sont encore bien remplies puisqu'elles renferment 85 millions d'euros en cash (+58%) contre 53,8 millions en 2016. Elle affirme donc sans surprise avoir assez de moyens que pour mener à bien le développement de ses produits. "Nous sommes satisfaits de notre progression dans le pipeline au cours du dernier trimestre après avoir lancé deux études cliniques dans notre programmes principaux, comme nous l'avions prévu au début de l'année", a déclaré Tim Van Hauwermeiren, CEO d'Argenx.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés