Argenx frôle 1 milliard de cash

©Thomas De Boever

Boosté par le paiement d'étape de 30 millions par AbbVie, Argenx termine le premier trimestre avec des résultats en nette amélioration. Sa position cash a quasi doublé sur la période.

Argenx réussit au premier trimestre à transformer sa perte de 17,65 millions d'euros en un bénéfice de 6,75 millions d'euros, soit 0,18 euro par action. C'est la conséquence principale du versement d'étape d'AbbVie de 30 millions pour une avancée dans le développement clinique de l'ARGX-115 devenu l'ABBV-151 (un anticorps développant un potentiel dans l’immunothérapie contre le cancer). À cela s'ajoutent aussi des effets de change. La biotech spécialisée dans des thérapies à base d’anticorps et AbbVie ont débuté leur collaboration en avril 2016

Au niveau opérationnel, Argenx termine en perte de 6,04 millions d'euros; une perte certes en amélioration par rapport à la perte de 14,14 millions enregistrée un an auparavant. Les revenus opérationnels bondissent de quelque 33 millions d'euros à 40,02 millions d'euros. Outre l'effet AbbVie, cette progression est aussi liée au versement de Janssen. Tous deux se sont associés en janvier dans un accord de collaboration et de licence exclusif et mondial pour le cusatuzumab (ARGX-110). L'accord prévoyait un versement initial de 300 millions de dollars à Argenx.

Argenx dispose enfin en caisse plus de 961 millions d'euros, en croissance donc par rapport aux 564,6 millions fin décembre.

On apprend par ailleurs à la lecture du communiqué, la démission du chief development officer, Torsten Dreier. Il sera désormais en charge de développement chez AgomAB, une nouvelle société qui utilise une technologie mise au point par Argenx. Il restera toutefois consultant d'Argenx.

Enfin date importante, le 22 mai prochain au cours de son R&D Day, Argenx fera le point sur les nouveaux programmes en cours:  ARGX-117 et ARGX-118.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect