Argenx prépare déjà la commercialisation de l'ARGX-113

Tim Van Hauwermeiren, CEO d'Argenx ©Wouter Van Vooren

La nomination de Keith Woods comme COO chez Argenx est bien accueillie par le marché. Tous les regards sont fixés sur le développement de l'ARGX-113, dont les ventes pourraient dépasser le milliard de dollars.

Argenx   met les bouchées doubles pour préparer la future commercialisation de son principal traitement, l’efgartigimod (connu sous le nom générique d’ARGX-113). La biotech a annoncé la nomination de Keith Woods en tant que nouveau Chief Operating Officer (COO). Lien vers le communiqué

Cet ancien haut cadre chez Alexion Pharmaceuticals a été responsable du lancement du Soliris (Eculizumab). Ce médicament est approuvé pour plusieurs indications, notamment un sous-type de myasthénie généralisée (gMG). Or,"Argenx teste l’ARGX-113 pour plusieurs maladies auto-immunes dont la myasthénie, rappellent dans une note les analystes de KBC Securities. En ce sens, la nomination de Keith Woods peut être considérée comme une embauche stratégique qui facilitera le développement du traitement."

La biotech prévoit d’ailleurs de lancer le premier essai de phase III sur l’efgartigimod cette année, sur base des résultats positifs de la phase II qui ont été publiés en 2017. L'ensemble des données de la phase II sur la myasthénie sera également présenté à la réunion de l'Académie américaine de neurologie (AAN) qui a lieu du 21 au 27 avril prochain.

Tous les analystes optimistes

Les analystes se concentrent pour l’instant sur le développement de l’ARGX-113, dont les ventes pourraient dépasser le milliard de dollars. Tous se montrent optimistes. Selon les données compilées par Bloomberg, tant les brokers européens qu'américains sont à l'achat sur Argenx.

Ils ont été rejoints ce week-end par SunTrust Robinson Humphrey, une filiale de la banque américaine SunTrust Bank. "Ayant déjà fait ses preuves pour une maladie neuromusculaire rare (MG), des données positives dans d'autres indications pourraient encore augmenter l'attrait commercial de l'ARGX-113", soulignent ses analystes. "En attendant, nous pensons que les données cliniques précoces pour le second actif (ARGX-110) contre la leucémie (LMA) sont encourageantes et que les prochains résultats devraient réduire les risques pour cet actif".

Leur objectif de cours est fixé à 125 dollars pour l’ADR (American depository receipts). Soit un potentiel de 67% par rapport au cours de vendredi soir. 

L'action Argenx sur 1 an ©L'Echo

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect