Astellas achète la biotech wallonne Ogeda pour 800 millions

©BLOOMBERG NEWS

C'est un record pour une biotech wallonne: le géant japonais Astellas a été conquis par Ogeda, installée à Gosselies, et qui traite les troubles dus à la ménopause.

Le géant japonais de la pharmacie Astellas Pharma s'est offert pour 800 millions d'euros la société wallonne Ogeda (ex-Euroscreen), fondée en 1994située dans l'aéropôle de Gosselies. Un tel montant de rachat est un record dans la biotech wallonne et même belge, une somme qui apparaît d'autant plus hors du commun qu'Ogeda emploie 40 personnes, réalise un chiffre d'affaires de 1,5 million et n'a levé que 34 millions d'euros depuis 2011.

Le deal:  Astellas versera un montant initial de 500 millions d'euros. Les actionnaires d'Ogeda recevront les 300 millions d'euros restants en fonction du développement du  Fezolinetant. L'accord devrait être mis en oeuvre au deuxième trimestre 2017.

Si la société a été sollicitée de toutes parts ces derniers mois en vue d'un rachat, c'est grâce aux résultats, très encourageants, d'une étude clinique de phase 2a qu'elle a communiqués en décembre dernier. Ceux-ci portaient sur l'efficacité potentielle d'une molécule chimique non hormonale, le Fezolinetant, alternative non hormonale au traitement des bouffées de chaleur de la ménopause. Actuellement, les bouffées de chaleur peuvent être combattues avec la prescription d'hormones, mais un tel traitement comporte des risques et est donc réservé aux cas sévères. D'où le potentiel commercial de la molécule d'Ogeda.

→ Ogeda est spécialisé dans le développement de petites molécules ciblant les récepteurs couplés à la protéine G (GPCR), qui participent à presque tous les processus physiologiques du corps. Outre son traitement en test contre les troubles de la ménopause, Ogeda travaille sur d'autres molécules qui sont en développement pré-clinique pour traiter des maladies inflammatoires et auto-immunes.

La société avait préparé son entrée en Bourse, avant de finalement renoncer.

"Cette transaction correspond à notre stratégie de fournir des médicaments innovants dans des domaines thérapeutiques avec d'importants besoins médicaux à combler", a commenté Yoshihiko Hatanaka, PDG d'Astellas

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés