La "faible efficacité" du vaccin AstraZeneca due à une erreur des médias allemands

Le vaccin AstraZeneca/Oxford attend ce vendredi le feu vert réglementaire de l'Union européenne. ©REUTERS

La presse allemande avait annoncé que le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca ne serait pas efficace sur les plus de 65 ans. En réalité, les médias ont confondu plusieurs données.

Déjà mis sous pression par l'Union européenne pour les retards annoncés dans la livraison de son vaccin anti-Covid, AstraZeneca a eu une belle frayeur ce mardi. La presse allemande rapportait que son vaccin pourrait ne pas être validé par l'Agence européenne des médicaments (EMA) car il ne serait pas efficace sur les personnes de plus de 65 ans.

Le groupe pharma s'en est défendu dans la foulée. Selon lui, "les articles selon lesquels l'efficacité du vaccin AstraZeneca/Oxford ne serait que de 8% chez les adultes de plus de 65 ans sont complètement faux." Le ministère allemand de la Santé vient de lui donner raison: il s'agissait d'une "erreur d'interprétation".

"Les médias ont confondu deux choses"

Selon le Handelsblatt, qui se réclamait de sources gouvernementales, Berlin tablait sur une efficacité de 8% pour cette classe d'âge. Le Bild Zeitung, également sous couvert de sources gouvernementales, avait ajouté que la coalition d'Angela Merkel s'attendait à ce que le vaccin AstraZeneca/Oxford, qui devrait recevoir vendredi le feu vert réglementaire de l'UE, ne soit pas homologué pour les plus de 65 ans, avec un impact important sur la stratégie vaccinale de nombreux pays.

"Les personnes âgées ont montré de fortes réponses immunitaires au vaccin, 100% d'entre elles ayant généré des anticorps spécifiques après la deuxième dose."
AstraZeneca
Dans un communiqué

"Il semble qu'à première vue, les articles aient confondu deux choses", a démenti le ministère de la Santé ce mardi. Selon les autorités, les médias ont confondu la part des personnes "entre 56 et 69 ans" ayant participé aux études d'évaluation du vaccin et s'élevant à "8%", et son taux d'efficacité pour les plus de 65 ans.

L'Agence européenne du médicament (AEM), qui pourrait prendre dans les prochains jours une décision pour l'homologation de ce vaccin, a refusé de commenter "une évaluation en cours".

Injecté au Royaume-Uni

Le laboratoire britannique, dont le vaccin est déjà autorisé et largement déployé depuis la fin de l'annnée au Royaume-Uni, explique dans son communiqué avoir publié en novembre des données scientifiques, dans la revue The Lancet, "démontrant que les personnes âgées ont montré de fortes réponses immunitaires au vaccin, 100% d'entre elles ayant généré des anticorps spécifiques après la deuxième dose".

Le vaccin Moderna efficace contre les variants

Le vaccin de Moderna contre le Covid-19 reste efficace contre les variants du coronavirus, notamment le britannique, mais une réduction dans la protection contre le variant sud-africain a toutefois été observée, annonce la société de biotechnologie américaine.

Moderna a donc décidé de lancer, "par précaution", des essais visant à tester une dose additionnelle développée spécifiquement contre le variant sud-africain.

Les experts s'attendent à ce que le vaccin de Moderna, appelé mRNA-1273, "protège contre les variants détectés à cette date", a affirmé la société au terme d'essais réalisés à partir de prélèvements de sang sur huit personnes ayant reçu les deux doses du vaccin, et deux primates également immunisés.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés