Avec Liva, Verlinvest parie sur le coaching médical à distance

La plateforme inventée par Liva prévoit le suivi du patient par un coach qui l'aide à appliquer un programme alimentaire et d'exercices physiques progressif. ©doc

Le holding des grandes familles d'AB InBev mène la levée de fonds de 24,5 millions de Liva. Cette scale-up traite le diabète et l'obésité hors des sentiers battus.

La crise pandémique a modifié l'opinion des gens sur les soins à distance. Un nombre croissant de patients ont compris que ceux-ci pouvaient s'avérer tout aussi efficaces que les soins et traitements administrés en présentiel. Une tendance lourde, née pour durer, qui n'a pas échappé aux fondateurs de Liva Healthcare, une scale-up danoise spécialisée dans la prévention et le traitement à distance d'une série de maladies chroniques liées au style de vie. Elle n'a pas davantage échappé aux stratèges de Verlinvest, le holding belge détenu par plusieurs des grandes familles actionnaires du brasseur AB InBev. Investi dans des secteurs en croissance comme le digital, l'alimentaire et les soins de santé, avec un accent sur les améliorations des comportements de consommation, Verlinvest a jeté son dévolu sur Liva: il vient de souscrire à la deuxième levée de fonds de la jeune pousse, dont il a pris la plus grande part des 24,5 millions d'euros. Le solde a été abondé par les actionnaires historiques de la pépite danoise: MIG, Santo Venture Capital et Digital Health Ventures, trois fonds de capital-risque allemands.

Liva Healthcare propose de traiter à distance les patients pour trois types de maladies: l'obésité, le diabète de type 2 et les maladies cardiaques.

L'activité de Liva Healtcare est branchée sur l'avenir. En résumé, l'entreprise fondée à Copenhague en 2015 par trois pionniers des soins digitaux (ils ont fondé le site d'info médicale NetDoctor.com en... 1998!) propose de traiter à distance les patients pour trois types de maladies: l'obésité, le diabète de type 2 et les maladies cardiaques. "On mange mal et on ne bouge pas assez", résume Rune Bech, cofondateur et président de Liva. En agissant intelligemment sur ces deux paramètres, la nutrition et l'exercice physique, on peut améliorer considérablement sa santé.

Une efficacité démontrée

Liva a développé une plateforme numérique et un ensemble de programmes de suivi à appliquer sous la surveillance d'un coach. Elle a testé ses formules avant de les proposer à plus large échelle, non pas directement au grand public mais à trois types de partenaires: les services hospitaliers, les assureurs maladie et les groupes pharma. Elle leur vend tantôt l'interface et le mode d'emploi, tantôt l'interface et les coaches, en sous-traitance. Hôpitaux, assureurs et compagnies pharma prodiguent ensuite ces soins à leurs patients ou clients.

"En 2016, le National Health Service, le service de santé publique britannique, nous a sélectionné parmi 84 candidats pour conduire leur programme de prévention du diabète."
Rune Bech
cofondateur et président de Liva Healthcare

Oui, mais qu'est-ce qui nous prouve que ça marche? Les Danois ont fait procéder à une série d'études pour évaluer le bien-fondé de leur formule. On peut en résumer les résultats en trois données: chez les patients diagnostiqués en prédiabète (étape précédant le diabète et caractérisée par un taux de glucose trop élevé dans le sang), 47% des personnes traitées ont vu leur diagnostic inversé en 12 mois; chez les patients atteints d'un diabète de type 2, 46% étaient en rémission après 12 mois; quant aux personnes en surpoids, elles ont perdu 6,8 kilos en moyenne au bout de 20 mois, ce qui tend à démontrer qu'il s'agit d'une réduction de poids durable et non pas éphémère comme dans de nombreux "bons plans" non conventionnels.

Une présence à renforcer en Europe

Liva a réussi à convaincre des groupes comme Amgen (pharma), Axa Health (assurance), la ville de Copenhague ou Bupa Australia (soins et assurance) de collaborer avec elle. "En 2016, le National Health Service (NHS), le service de santé public britannique, nous a sélectionné parmi 84 candidats pour conduire leur programme de prévention du diabète", souligne Rune Bech. "Nous avons traité 5.000 prédiabétiques avec succès en 2017. Puis en 2019, NHS a lancé avec notre formule un programme de prévention à l'échelle nationale."

20 ans
rythme de doublement du nombre de diabétiques
Ces 20 dernières années, le nombre de personnes atteintes de diabète a doublé.

Ce partenariat a donné un coup d'accélérateur à Liva. La nouvelle levée de fonds lui permettra d'élargir son empreinte en Europe, où elle est déjà active dans sept pays, dont la Belgique, et de toucher davantage de monde. "Le nombre de diabétiques a doublé en Europe ces 20 dernières années, et devrait doubler à nouveau d'ici 2035", poursuit Bech. Avec l'aide de Verlinvest, il envisage d'étendre son business model au contact direct avec le consommateur. Pour l'heure, Liva continue d'opérer via un réseau d'une quarantaine de partenaires professionnels. Elle emploie 45 collaborateurs au départ de ses bureaux à Copenhague et à Londres (un troisième s'ouvrira cette année à Berlin) et recourt aux services d'une centaine de coaches individuels. Son ambition, devenir leader en Europe. Avant d'attaquer le marché américain?

"Révolution de consommation"

Le holding belge Verlinvest investit dans les révolutions de consommation. Cela fait partie de son ADN, et c'est une des raisons pour lesquelles Liva Healthcare s'est adressé à lui, car le produit que la jeune pousse danoise déploie en Europe s'inscrit dans ce vaste magma tendanciel que constituent les nouveaux services à distance. "Notre mission est d’accompagner de grands entrepreneurs pour changer le monde vers un mieux", résume Simone Sallustio, directeur exécutif chez Verlinvest.

À ses yeux, Liva réunit plusieurs des secteurs d’avenir privilégiés par le holding : la nutrition avec ses plans de coaching, les technologies numériques avec son interface, la santé à distance... "Avant la crise du Covid, les gens pouvaient déjà profiter de ces services mais l’ignoraient, maintenant ils les ont découverts. Nous voulons faire partie de cette révolution. Et avec notre expertise, nous pouvons aider Liva à accélérer son déploiement. "

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés