Bain et Cinven convoitent Stada: 5,3 milliards d'euros

©REUTERS

Le laboratoire allemand Stada est favorable à son rachat par les fonds Bain et Cinven.

Le groupe pharmaceutique allemand Stada , important fabricant de médicaments génériques, a indiqué avoir reçu une offre de rachat des fonds d'investissement Bain Capital et Cinven de plus de 5 milliards d'euros, que sa direction a décidé de soutenir.

En discussions depuis plusieurs mois avec de potentiels acheteurs, Stada a finalement reçu deux offres et "le directoire et le conseil de surveillance ont décidé, dans le meilleur intérêt de l'entreprise, de soutenir celle de Bain Capital et Cinven", a indiqué le groupe, dans un communiqué.

Cette offre à 66 euros par action valorise le laboratoire, basé non loin de Francfort (ouest), à environ 5,3 milliards d'euros.

Employant presque 11.000 personnes, Stada a eu un chiffre d'affaires de 2,17 milliards d'euros en 2016. C'est essentiellement un gros producteur de médicaments génériques, représentant plus de la moitié de ses revenus, et de produits sans ordonnance, dont les marques les plus connues sont l'anti-grippal Grippostad et les crèmes solaires Ladival.

Actuellement, le capital de Stada est entièrement coté à la Bourse de Francfort.

Bain Capital et Cinven doivent désormais publier un document d'offre d'achat, qui sera soumis à acceptation des actionnaires de Stada. Aucun calendrier n'a été indiqué.

"Nous avons atteint la meilleure offre pour nos actionnaires", a estimé, dans le communiqué, Ferdinand Oetker, président du conseil de surveillance, ajoutant avoir obtenu des engagements sur l'emploi et la stratégie de croissance du groupe.

©Bloomberg

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés