BioNTech veut produire 25% de doses de vaccin supplémentaires

Le précédent objectif était de 2,3 milliards à 2,4 milliards de doses pour cette année. ©REUTERS

BioNTech et Pfizer prévoient de porter leur capacité de production de vaccin contre le Covid-19 à 2,5 milliards de doses d'ici la fin de l'année.

Le laboratoire allemand BioNTech a annoncé mardi qu'il comptait produire en 2021 jusqu'à 2,5 milliards de doses de son vaccin développé avec l'américain Pfizer, soit 25% de plus qu'annoncé initialement. Le précédent objectif était de 2,3 milliards à 2,4 milliards de doses cette année.

Les capacités de production devraient augmenter en raison d'une "optimisation des processus de production", de "l'expansion du réseau de production", ainsi que de l'autorisation de tirer six doses d'un flacon, explique l'entreprise dans un communiqué, citant également sa nouvelle usine dans la ville allemande de Marbourg. Le laboratoire a livré avec son partenaire, en date du 23 mars, "plus de 200 millions de doses" dans le monde.

Pfizer doit augmenter considérablement les livraisons en Belgique dans les semaines à venir, avec 200.000 doses par semaine d'ici la fin avril.

"Des mesures supplémentaires et des discussions avec des partenaires potentiels en vue d'étendre davantage la capacité de production et le réseau sont en cours", a ajouté la société.

9,8 milliards de revenus attendus

BioNTech a par ailleurs dévoilé pour la première fois des prévisions de ventes de 9,8 milliards d'euros pour le produit cette année. L'entreprise a précédemment déclaré avoir conclu un accord de partage des coûts et des bénéfices à parts égales avec Pfizer, qui exclut la Chine, et un accord de partage des bénéfices bruts de 35 à 40% avec Fosun Pharma en Chine.

En Europe, Pfizer et BioNTech doivent délivrer avant l'été aux États membres 10 millions de doses qu'ils auraient normalement dû livrer au second semestre 2021. En ce qui concerne la Belgique, nous devrions recevoir 255.000 doses du vaccin plus rapidement que prévu, avait annoncé mi-mars le président de la task force vaccination Dirk Ramaekers, avec 200.000 doses par semaine d'ici la fin avril et quelque 4,6 millions de doses pour l'ensemble du deuxième trimestre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés